2 min de lecture Télévision

James Blunt interdit "You're Beautiful" dans "L'Amour est dans le pré", Karine Lemarchand furieuse

CLICS À LA UNE - Vous n'entendrez plus "You're beautiful" avant la célèbre émission de rencontres de M6.

micro generique Clics à la une La rédaction de RTL
>
"L'Amour est dans le pré" doit dire adieu à son générique par ordre de James Blunt Crédit Image : M6 | Crédit Média : Aymeric Parthonnaud | Durée : | Date : La page de l'émission
Aymeric Parthonnaud
Aymeric Parthonnaud
Journaliste

L'information va faire trembler les téléspectateurs de M6. Une catastrophe est arrivée. La fin d'une époque. Des millions de Français étaient habitués à entendre un extrait du célèbre titre de James Blunt, You're Beautiful sorti en 2004. L'hymne de L'Amour est le pré que l'on pouvait entendre dans les promos de l'émission, lors des écrans de publicité, au générique de début, de milieu, de fin... C'est fini. 

C'est la présentatrice de l'émission Karine Le Marchand qui l'a annoncé sur Twitter. Catastrophée, elle tweete : "Alerte ! Après 10 ans de droits d'auteur empochés, James Blunt refuse désormais qu'on utilise You’re Beautiful dans #ADP !!! Honteux !!!".  Reste désormais à M6 à trouver une nouvelle chanson. Peut-être la production pourra se rapprocher de Christina Aguilera pour rester dans même thème avec son Beautiful.

>
James Blunt - You're Beautiful (Video)

À découvrir aussi dans "Clics à la une"

Connaissez-vous Essena O'Neil ? Essena O'Niel est une jolie et jeune australienne blonde et surtout une vraie célébrité d'Internet. Sa gloire, elle la doit à Instagram - le réseau social des photos façon polaroïd - où elle poste son joli minois, ses maillots de bain et sa vie pour ses quelques 700.000 abonnés. Avec une audience pareille, naturellement, l'Instagrameuse a travaillé avec des marques et était rémunérée pour ses images et ses interactions sur les réseaux sociaux.

Mais cette pression, cette superficialité, ont eu raison d'elle. Essena a pris une décision radicale en changeant toute sa vie professionnelle et en supprimant ses comptes YouTube et Instagram afin de se "libérer" de ce mode de vie qui, selon elle, n'avait plus de sens. Sur certaines de ses images qu'elle a laissé un moment en ligne, elle a modifié les légendes afin de raconter la réalité de ces photos. "J'ai du prendre 100 fois cette image avant que mon ventre ne soit comme je le voulais" ou "J'ai été payé 400 dollars par une marque pour porter cette robe dans cette photo (…) il n'y a rien de mal à travailler avec des marques mais ne vous fourvoyez pas, ce n'est pas la réalité, les réseaux sociaux ne sont pas la réalité". Maintenant, la jeune femme entend écrire et mettre en garde contre les réseaux sociaux qui nous parasitent le cerveau.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Télévision Télé-réalité Musique
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants