1. Accueil
  2. Culture
  3. Médias et people
  4. Kate Middleton offre des croissants à ceux qui attendent le royal baby
1 min de lecture

Kate Middleton offre des croissants à ceux qui attendent le royal baby

Le prince William et son épouse Kate ont fait livrer des viennoiseries à leurs supporters qui campent depuis une semaine devant l'hôpital St Mary à Londres pour guetter la naissance imminente du nouveau bébé royal.

Kate Middleton
Kate Middleton
Crédit : AFP
micros
La rédaction numérique de RTL

Kate Middleton a été admise à la maternité, ce samedi 2 mai. Le deuxième enfant du couple était attendu depuis une dizaine de jours par de fervents partisans de la monarchie qui campent devant le Saint Mary's Hospital. Pour les remercier de leur dévouement, le palais de Kensington, résidence londonienne de Kate et William, avait fait livrer mardi 28 avril des croissants et des chaussons aux pommes.

"Le Duc et la Duchesse voulaient leur dire qu'ils pensaient à eux en leur envoyant un petit-déjeuner", a précisé une source royale.  "Ils (Kate et William) ont dû lire qu'on campait là, dans le froid, car il fait froid, ça je peux vous le dire! Cela montre à quel point ces gens-là sont gentils", a souligné Kathy Martin, 50 ans. 

Une boîte fermée d'un ruban rose, signe d'une petite fille ?

"Certains nous traitent d'idiots ou de tarés et disent que la monarchie ne fait rien pour nous. La preuve que si", a ajouté une "collègue", Maria Scott, 44 ans. Les deux supportrices étaient d'autant plus ravies que la boîte en carton renfermant les croissants, conservée comme une relique précieuse, était fermée d'un ruban rose. "Peut-être le signe que ce sera une fille, ce qu'on souhaite tous ici." 

Les choses se sont animées dans la matinée devant la maternité avec l'arrivée d'un bataillon de journalistes, alléchés par quelques photos postées sur les réseaux sociaux, interprétées comme autant de signes que "c'est pour bientôt". Pas d'image volée de Kate ou de William certes, mais des photos montrant à l'oeuvre des chiens renifleurs de la police. "Cela veut dire qu'on approche du dénouement", a assuré à l'AFP Kathy Martin, pilier de cette poignée d'inconditionnels de la monarchie. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/