2 min de lecture Stéphane Bern

Kate Middleton : les Anglais voulaient une fille et ont été exaucés

Au Royaume-Uni, les bookmakers pensent que Kate Middleton va donner naissance à une petite fille. Si tel est le cas, les recettes économiques anglaises seraient bien plus importantes que pour la naissance d'un garçon.

Kate Middleton et le prince William
Kate Middleton et le prince William Crédit : ALASTAIR GRANT / POOL / AFP
Elia Dahan
Elia Dahan
Journaliste RTL

Kate Middleton vient de donner naissance à une fille, ce samedi 2 mai. C'est donc la fin d'un suspense qui durait depuis deux mois concernant le sexe du deuxième enfant du couple royal. À mesure que l'heureux événement approchait, les paris allaient bon train et les Britanniques ont clairement exprimé le souhait de voir la Duchesse de Cambridge donner naissance à une fille.

"Elle rapporterait beaucoup plus d'argent à l'économie britannique parce que ce serait nouveau, expliquait Stéphane Bern, mardi 21 avril sur RTL. Tout le monde va acheter des souvenirs, des petites layettes... Elle pourrait relancer la mode." Kate Middleton a déjà accouché d'un petit garçon, George, en 2013.

Une fille aurait le potentiel de booster l'industrie de la mode

Joshua Bamfield, expert
Partager la citation

D'après le professeur anglais Joshua Bamfield, directeur du Centre de Recherche sur la vente au détail (CRV), qui s'est confié au Telegraph, la naissance d'une fille pourrait rapporter 209 millions d'euros de recettes à l'économie britannique en 1 an, une somme plus importante que s'il s'agissait d'un garçon. "Je pense qu'il y aurait une augmentation immédiate de 110 millions d'euros à l'arrivée du bébé, avec 25 à 35 millions dépensés en souvenirs et le reste en nourriture et boisson, comme des gâteaux et des vins pétillants, a-t-il expliqué au quotidien. Il y a toujours moins d'excitation quand c'est le second enfant mais une fille aurait le potentiel de booster l'industrie de la mode."

Les parieurs prêts à perdre gros

Au Royaume-Uni, les sujets de Sa Majesté n'ont plus qu'une préoccupation : le nom du "Royal Baby". Les Anglais s'adonnent à leur sport national : le pari. C'est le prénom féminin Alice qui est en tête des pronostics. Viennent ensuite Elizabeth, du nom de la grand-mère de William puis Charlotte. S'il l'un de ces deux prénoms est bel et bien choisi par Kate et William, les bookmakers pourraient perdre près de 700 000 euros qui iraient tout droit dans la proche des parieurs gagnants, selon le Telegraph

À lire aussi
Royal Baby
Baptême d'Archie : pourquoi la reine Elizabeth II n'était pas présente ?

Depuis le 15 avril, une aile du Saint Mary's Hospital est fermée à Londres, et les quartiers sont réservés à la duchesse de Cambridge qui avait annoncé au DailyMail qu'elle devrait accoucher durant la deuxième quinzaine d'avril.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Stéphane Bern Naissance Prince William
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants