3 min de lecture Born Rocker tour

Johnny Hallyday en 5 albums

DOSSIER - Pour fêter la sortie de son nouveau coffret live "Born Rocker Tour", "RTL" a choisi de vous raconter le "taulier" en cinq disques phares.

Johnny Hallyday sur la pochette de son album "l'Attente"
Johnny Hallyday sur la pochette de son album "l'Attente"
Assma Maad

On ne présente plus Johnny. Avec plus de 50 albums vendus à 100 millions d'exemplaires à travers le monde, le plus célèbre des rockeurs français est un mastodonte de la chanson française.
En cinquante ans d'une carrière faite de hauts et de bas, cinq albums ont particulièrement marqué son parcours. Voici le choix de RTL.

"La génération perdue" : 1966

En 1966, la génération "Salut les Copains" triomphe et Johnny Hallyday est déjà l’idole des jeunes. Le chanteur, qui a apporté dans son jeu de jambes et sa voix rauque le rock américain en France, a déjà six ans de carrière. Mais en 1966, l'artiste broie du noir et une période difficile s’ouvre à lui. Ses disques se vendent de moins en moins, son couple bat de l’aile (son fils David naît cette même année), et le chanteur a des ennuis avec le fisc…

Mais c’est aussi durant cette période qu’il va enregistrer l’un des albums les plus emblématiques de sa carrière, au titre révélateur : La génération perdue. Enregistré à Londres, le disque renouvelle son répertoire avec des chansons comme Cheveux longs et idées courtes mais surtout Noir c’est Noir, célèbre reprise du titre Black is Black du groupe Los Bravos. La première renaissance d’une longue série. 

"Insolitudes" : 1973

La décennie 70 est celle de toutes les expérimentations. Alors qu’il l’entame de manière fracassante avec un virage plus engagé et contestataire, le chanteur se lance en parallèle dans le cinéma. Une passion qu’il cultive encore aujourd’hui. Du côté de la musique, petit à petit, ses chansons virulentes laissent place en 1973 à un répertoire plus intime, mais non moins fougueux. 

À lire aussi
Johnny Hallyday, à Bordeaux, le 2 juin 2013. Born Rocker tour
Johnny Hallyday : l'album live "Born Rocker Tour" dans les bacs ce lundi

Johnny s’aventure notamment vers la country et le blues, qui donnera naissance à l’album Insolitudes. Un disque riche et varié qui s’impose comme l’un des meilleurs de la rock star, porté notamment par Toute la musique que j’aime. Pour ce disque, Johnny s’est entouré d’architectes de talent, tels que Bobby Keys, saxophoniste des Rolling Stones, et Klaus Voorman, ancien bassiste de John Lennon et George Harrison

"Rock N Roll Attitude" : 1985

Au fil des années, l’ex-blondinet au visage poupin s’est forgé un statut de patron du rock français. Avec une énergie jamais démentie et une générosité qui le caractérisent, il gagne les faveurs du public et touche au cœur de plus en plus de fans. Pourtant, il rencontre au début des années 80 une nouvelle période difficile


Même s’il continue à être productif (plus d’une vingtaine d’albums entre 1973 et 1985), depuis Ma Gueule, sorti en 1979, le succès n’est plus vraiment au rendez-vous. Mais le "taulier" va de nouveau se relever avec la sortie de l’album Rock’N’Roll Attitude, composé par son ami Michel Berger. La collaboration s’avère fructueuse. Johnny se rachète une nouvelle image en collaborant avec l’un des compositeurs les plus doués de sa génération. Le disque est un immense succès, grâce au tube Quelque chose en nous de Tennessee : 

"Sang pour sang" : 1999

Les années 90 sont celles de tous les records. Fort d’une carrière vieille de trois décennies déjà, Johnny Hallyday transporte ses shows spectaculaires dans des enceintes de plus en plus grandes. Car si sa carrière est faite de hauts et de bas, Johnny Hallyday peut se targuer d’avoir fidélisé un public, toujours présent à ses concerts. Parmi eux, le mémorable Parc des Princes en 1993, fêtant ses 30 ans de carrière, et le Stade de France en septembre 1998.

L’année suivante, il frappe de nouveau un grand coup avec Sang pour Sang,  l’album composé par son fils David Hallyday. Avec des paroliers (Lionel Florence) et des artistes (ZazieMiossec) de renom, le succès est phénoménal. 2 millions d’exemplaires : il s’agit à ce jour de son album le plus vendu. 

"L’attente" : 2012

En cette dernière décennie, les changements sont au rendez-vous. Avec fracas et grand bruit, le chanteur rompt avec son producteur historique, Jean Claude Camus, et s’engage avec la maison de disques Warner après avoir claqué la porte d’Universal. Suivent des problèmes de santé surmédiatisés, des albums qui se vendent moins bien et des tournées qui peinent à faire le plein. Pourtant, une fois encore, l’artiste va se remettre en scène grâce à son dernier album à ce jour, L’Attente. Bien accueilli par la critique, ce nouveau disque est une façon de rappeler qu’il est bel et bien le patron de la chanson française. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Born Rocker tour Johnny Born Rocker Tour Johnny Hallyday
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants