1. Accueil
  2. Culture
  3. Médias et people
  4. Johnny Hallyday sur les Vieilles Canailles : "On fait ça pour s'amuser"
3 min de lecture

Johnny Hallyday sur les Vieilles Canailles : "On fait ça pour s'amuser"

DOCUMENT RTL - Au micro de RTL, Johnny Hallyday se confie sur ses plans avec ses Vieilles Canailles, Eddy Mitchell et Jacques Dutronc.

Johnny Hallyday s'apprête à sortir un album live
Johnny Hallyday s'apprête à sortir un album live
Crédit : Lionel Cironneau/AP/SIPA
Johnny Hallyday sur les Vieilles Canailles : "On fait ça pour s'amuser"
00:04:04
Johnny Hallyday sur les Vieilles Canailles : "On fait ça pour s'amuser"
00:04:07
Steven Bellery & Ambre Deharo

Cela fait plus de deux ans que les fans attendaient cela. En 2014, Johnny Hallyday, Jacques Dutronc et Eddy Mitchell avaient investi la scène de Bercy à Paris pendant six jours. Trop peu, disaient certains. Un sentiment également partagé par l'interprète de Que je t'aime. "On était un peu frustré car la première fois on a fait que six jours", confesse Johnny Hallyday au micro de RTL. En juin 2017, les Vieilles Canailles débarqueront une nouvelle fois donc, mais cette fois-ci ils prendront les routes, et Johnny en est tout simplement ravi. "Comme on s'entend bien sur scène, et qu'on s'amuse bien, je pensais que ce serait bien de refaire ça mais en province", raconte-t-il.

Ni une, ni deux, il a eu vite fait d'appeler ses copains pour leur proposer une petite réunion. "Jacques n'a pas hésité. Eddy est toujours un peu plus prudent. Mais bon, on est des potes depuis très longtemps", poursuit-il. Johnny Hallyday a rencontré Eddy Mitchell lorsqu'il avait 14 ans, et Jacques Dutronc lorsqu'il en avait 15. "Alors, vous voyez, ça fait un bout de temps".

À quoi faudra-t-il s'attendre sur scène ? "La setlist ne sera plus la même, mais ce sont des chansons que les gens ont envie d'entendre", précise Johnny Hallyday. "Il y aura quelques nouvelles chansons d'Eddy, quelques-unes des miennes." Quant à l'ambiance, franche camaraderie de rigueur. "On s'était bien marré pendant ces six jours [à Bercy], un peu à se chamailler, un peu à se foutre de la gueule de l'autre. C'est surtout pour s'amuser qu'on fait ça. On ne prévoit rien quand on va sur scène, on improvise beaucoup", raconte-t-il. Si le musicien ne dévoile que peu de détails, il affirme néanmoins une chose : le bar sera toujours en place sur scène, car "entre Jacques et Eddy, il faut le bar !". 

Nouvel album, Michel Polnareff, Donald Trump et le Bataclan

En parallèle à la préparation de cette mini tournée en trio, Johnny Hallyday travaille sur l'écriture des chansons de son nouvel album, depuis Los Angeles, où il vit une bonne partie de l'année. Un album en collaboration avec Maxime Nucci, alias Yodelice, et Yarol Poupaud, ancien guitariste de FFF, collaborateur et ami de Johnny. "Renaud m'a écrit une chanson aussi, mais elle ne me correspondait pas, ce n'était pas ce que j'avais envie de faire", indique le chanteur. "S'il en écrit une autre qui me plaît, ce sera avec plaisir" qu'elle figurera parmi ses nouveaux titres.

À lire aussi

Le chanteur s'est aussi exprimé sur l'hospitalisation de Michel Polnareff qui se remet d'une embolie pulmonaire. "C'est mon ami depuis longtemps lui aussi, on a travaillé ensemble. On a même fait des spectacles ensemble. Moi j'étais triste de savoir qu'il était tombé malade. On soutient l'amitié. Et lui avait fait pareil quand c'était moi qui était malade", rappelle Johnny Hallyday.

Il a aussi avoué avoir un peu peur "comme tout le monde" depuis l'élection de Donald Trump à la Maison Blanche. "Je ne sais pas très bien où on va, je ne fais que vivre ici, je ne suis pas Américain, je suis Français, donc ça ne me concerne pas vraiment...", concède-t-il. Mais ça me fait un peu peur pour les gens qui travaillent chez moi. Vous savez, moi, j'ai des gens qui travaillent, qui s'occupent de ma maison, qui sont Mexicains donc ils sont un peu inquiets".

Pour conclure, Johnny Hallyday a évoqué un éventuel concert dans la salle du Bataclan qui vient de rouvrir. "C'est un endroit mythique, j'adore les petits endroits comme ça et puis ce serait symbolique. C'est bien, vous me donnez une idée. Je le ferai avec plaisir."

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/