1 min de lecture Les Enfoirés

Jean-Jacques Goldman "irremplaçable" à la tête des Enfoirés

Goldman, qui a récemment évoqué sa volonté de passer le relais des Restos du Coeur est "irremplaçable", selon Obispo.

Jean-Jacques Goldman lors d'un concert des "Enfoirés" à Strasbourg le 15 janvier 2014 (illustration).
Jean-Jacques Goldman lors d'un concert des "Enfoirés" à Strasbourg le 15 janvier 2014 (illustration). Crédit : AFP / PATRICK HERTZOG
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Jean-Jacques Goldman, qui a récemment évoqué sa volonté de passer le relais en tant que chef d'orchestre du spectacle annuel des Enfoirés pour les "Restos du cœur", est "irremplaçable", a estimé mercredi Pascal Obispo.

Les Enfoirés, "c'est une opération collective géré par un grand gourou, Jean-Jacques", a souligné Pascal Obispo, invité à raconter son parcours musical au cours d'une "master class" organisée au siège de la Sacem (Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique) à Paris.

"S'effacer petit à petit"

"Pour gérer un grand groupe, il faut pouvoir être respecté par tout le monde (...). Jean-Jacques a cette légitimité, nous on est des soldats", a estimé l'auteur de "Tombé pour elle", qui a participé au dernier spectacle des Enfoirés.

Dans un reportage récemment diffusé par TF1, Jean-Jacques Goldman, qui chapeaute ce spectacle annuel depuis près de 25 ans, avait évoqué son envie de passer le relais à des plus jeunes: "Le grand chantier, c'est de préparer l'avenir, c'est-à-dire d'impliquer les nouveaux, non pas uniquement sur le plan de la participation, mais aussi celui de la conception et de nous effacer petit à petit", avait expliqué "JJG", 63 ans.

23 millions d'euros générés par les Enfoirés

À lire aussi
Jean-Jacques Goldman
Albums mythiques : Pink Floyd, Céline Dion et Jean-Jacques Goldman dans "Bonus Track"

"Je ne pourrai pas remplacer Jean-Jacques, il est irremplaçable", a estimé pour sa part Pascal Obispo en réponse à une question du public sur Jean-Jacques Goldman, tout en se disant disponible pour aider "si on a besoin de mes services, mais ce sera plus une histoire collective".

En 2014, les Enfoirés ont rapporté aux Restos fondés par Coluche près de 23 millions d'euros, soit 12,5 % d'un budget, déficitaire de 7 millions d'euros après avoir servi 130 millions de repas à un million de personnes.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Les Enfoirés Jean-Jacques Goldman
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants