1. Accueil
  2. Culture
  3. Médias et people
  4. Jamel Debbouze accusé de grossophobie après son passage dans "Quotidien"
1 min de lecture

Jamel Debbouze accusé de grossophobie après son passage dans "Quotidien"

L'humoriste a réagi à une séquence du "Petit Q" sur Usher. Sa plaisanterie n'a pas fait rire sur les réseaux sociaux.

Jamel Debbouze sur le plateau de "Quotidien"
Jamel Debbouze sur le plateau de "Quotidien"
Crédit : Capture / TMC
Aymeric Parthonnaud
Aymeric Parthonnaud

Dans sa séquence "Le Petit Q", l'émission de Yann Barthès Quotidien est revenue sur une affaire concernant le chanteur américain Usher. D'après les médias américains, l'interprète de Yeah! aurait contracté un herpès génital et aurait contaminé plusieurs partenaires sexuels sans préalablement les avertir de cette condition. La loi américaine fait de cette dissimulation un délit. Plusieurs personnes ont entreprit des procédures judiciaires contre la star suite à ces révélations. 

Invité de l'émission, Jamel Debbouze découvre sur le plateau cette histoire et ses réactions sont filmées dans un carré en bas de l'écran. Lorsque l'une des victimes présumées apparaît à l'écran, l'humoriste français est hilare et hurle derrière les rires du public : "C'est impossible ! C'est impossible !"

Pour l'humoriste, il serait inconcevable que Usher ait une relation sexuelle avec cette femme à cause de son poids et de son corps. Après le sujet, Yann Barthès dans un rire demande une réaction à Jamel Debbouze qui se presse de répondre : "C'est sûr que c'est une menteuse". La différence de physique entre l'athlétique Usher et cette femme ne pourrait que décrédibiliser ses dires. Jamel pousse l'humiliation un peu plus loin en demandant plusieurs fois à "repasser les images de la victimes" pour faire rire le public.

Les réactions ont été nombreuses sur les réseaux sociaux où l'humoristes a été attaqué pour sa manifeste grossophobie (discrimination en fonction du poids).

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/