2 min de lecture Médias

Isabelle Morini-Bosc : "TF1 a pris tout le monde de vitesse par un coup d'éclat tenant du coup de maître"

ÉDITO - Le mercato médiatique 2016 est en marche et le groupe TF1 qui a pris tout le monde de vitesse en récupérant dans ses rangs Yann Barthès, Yves Calvi et Grégoire Margotton.

Isabelle Morini-Bosc : "TF1 a pris tout le monde de vitesse par un coup d'éclat tenant du coup de maitre"
Isabelle Morini-Bosc : "TF1 a pris tout le monde de vitesse par un coup d'éclat tenant du coup de maitre" Crédit : KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Isabelle Morini-Bosc
Isabelle Morini-Bosc Journaliste RTL

Et si on s'attardait déjà sur le mercato, ce marché national des transferts de personnalités télé ? Il commence généralement vers la mi-mai par des rumeurs d'abord souterraines dont la particularité est de se répandre ensuite rapidement à l'air libre. Mais ce mercato 2016, pour reprendre le terme footballistique, a commencé médiatiquement lundi 9 mai par des annonces immédiatement concrètes qui sont allées droit au but. Comme le disait Guillaume d'orange au XVIe siècle, "Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer". C'est toujours vrai, à un détail près, mais c'est un détail de taille. Il y a toujours en coulisses des gens qui espèrent, qui savent entreprendre les gloires du petit écran au bon moment, et qui savent surtout persévérer pour réussir à les séduire. 

Prenez le directeur Ara Aprikian. Cet intellectuel aime mieux faire que dire, ce qui lui laisse du temps pour observer et plus encore pour agir. Il communique seulement quand c'est nécessaire, quand il faut mettre le faire-savoir au service du savoir-faire. Et qu'a fait ce super professionnel de la profession qui a passé dix ans à "cheffer" sur Canal + avant de revenir dans le giron de TF1 en 2015 ? Et bien il a su rester à l'écoute régulière de ceux dont il avait noté et géré les compétences durant son séjour chez l'habitant canalien. C'est donc en agissant ainsi qu'il a convaincu Yann Barthès, le champion de la chaîne cryptée, de le rejoindre ? 

TF1 a pris tout le monde de court

Et pendant que, tournés vers France Télévisions ou le groupe Canal +, les médias guettaient les scoops comme le renard guette le fromage tombant du bec du corbeau, TF1 a ainsi pris tout le monde de vitesse par un coup d'éclat tenant du coup de maître. Elle a en effet annoncé dans la seule journée (et demi) du lundi 9 mai, trois grosses "prises de guerre" dont deux totalement inattendues. Pas mal calculé pour un groupe dit sclérosé, arthrosé, ensommeillé. C'est d'ailleurs au moment précis où quelques branchés voyaient Yann Barthès rejoindre France Télévisions, que le premier groupe d'Europe choisissait d'officialiser l'arrivée du champion de la chaîe cryptée sur sa filiale TMC en quotidienne, et sur TF1 en hebdo (sans doute le samedi vers 23h15 face à Laurent Ruquier). 

Ensuite, aussi lancée qu'une voiture à friction bien stimulée, la direction annonçait l'arrivée surprise de notre camarade Yves Calvi sur LCI à la rentrée pour, "une émission quotidienne en fin de journée", sans doute entre 18 et 20 heures. France Télévisons, dont le journaliste est aujourd'hui le champion incontesté des audiences, accuse évidemment le coup. Un professionnel qui rassemble jusqu'à 2.500.000 téléspectateurs est aussi indispensable à tout réseau qu'un congélo dans une cantine scolaire. C'est d'ailleurs farce de penser que la situation de France 5 va se corser à cause d'un homme s'appelant Calvi. 

À lire aussi
Valéry Giscard d'Estaing et Yvette Horner en 1973 médias
Valéry Giscard d'Estaing : la vérité sur la séquence accordéon avec Danièle Gilbert

Ne restait plus, enfin, à TF1 qu'à officialiser un troisième engagement, celui du journaliste sportif Grégoire Margotton, qui commentera le 30 mai prochain le match France-Cameroun. Mais le détail le plus sidérant de ces dernières 48 heures, c'est le fait que Yann Barthès ait jeté lui-même le pavé dans la mare au moment de son choix, et non pas contraint par la rumeur et des infos erronées voire mensongères. Cela s'appelle gérer pour bien digérer. Bravo !  

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Médias Isabelle Morini-Bosc Télévision
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants