1. Accueil
  2. Culture
  3. Médias et people
  4. Isabelle Morini-Bosc : "Quelle joie de voir les Bleus tous unis, tous soudés"
2 min de lecture

Isabelle Morini-Bosc : "Quelle joie de voir les Bleus tous unis, tous soudés"

ÉDITO - L'équipe de France, qualifiée pour la finale de l'Euro 2016, a offert une rencontre passionnante face à l'Allemagne, dans un stade Vélodrome de Marseille surchauffé.

Antoine Griezmann et les Bleus à la fête après leur victoire face à l'Allemagne
Antoine Griezmann et les Bleus à la fête après leur victoire face à l'Allemagne
Isabelle Morini-Bosc

Griezmann... grisé... grisant... grisou... mais sûrement pas grisaille... Qu'est-ce que je suis en train de faire? Je cherche comme tout le monde quelques petits surnoms affectueux pour qualifier Antoine Griezmann, le feu follet de cet Euro 2016. Feu follet, mais "feu sacré" surtout...Pour s'en convaincre, il suffit de visionner les "coups magiques" qu'il a réussis hier encore, les "coups-de-Grisou", en quelque sorte ! Et si je le sais c'est parce que j'ai regardé, - mais oui, qui l'eût cru! - le match France-Allemagne, m'acquittant de cette mission sacrée à TF1, qui m'avait hier gentiment invitée. 

Histoire d'être d'une franchise absolue, précisons que j'étais a priori moins enthousiasmée par le match de l'Euro  2016 que par le fait de le voir dans une salle de projection spacieuse et chaleureuse. Il y avait de surcroît un baby-foot et moi, le baby-foot, j'adore ça. Tant pis si je suis aussi douée pour y jouer que pour remplir sans aide une déclaration d'impôts! Je m'apprêtais donc à passer 90 minutes de somnolence agréable (les cris de bêtes blessées des fanas ne me gênent pas). Or, il s'est produit un truc incroyable: pour la première fois de ma vie, je me suis intéressée à ce qui se passait sur l'écran.

Une rencontre comme un film d'action

Oui, j'ai suivi la rencontre comme un film d'action contenant vraiment beaucoup d'actions...de jeu ! À la limite du trop. Parce que dans un match, l'angoisse est "non stop", contrairement à une fiction où des pauses psychologiques sont prévues et où les rebondissements respectent un minutage précis (le premier au bout de 5 minutes, le suivant 10 minutes après etc.). Ce n'était pas le cas hier, où il nous était difficile de ralentir le rythme cardiaque vu l'attention et la tension qu'exigeait la situation. Qu'allait-il se passer minute après minute? Qui allait marquer les esprits et les buts ? Et oui, dans une rencontre, rien n'est jamais écrit, d'où le stress. Le mien, s'entend! 

Le regard de Griezmann, la beauté de Giroud

J'ai néanmoins tout apprécié avec curiosité, notamment la beauté des images. La beauté des visages. Ah, le regard d'Antoine Griezmann, qui n'est déjà plus totalement celui d'un enfant...et pas encore complètement celui d'un homme. Ah, la beauté virile de Olivier Giroud, que Rodin aurait adoré, avec ce nez ciselé, cette tête de guerrier venu des fjords, et cette belle silhouette charpentée. Ah aussi, Blaise MatuidiPatrice ÉvraPaul Pogba et tous les autres. Ils en ont bavé sur le terrain, elles en ont bavé devant le poste, si on peut se permettre ! Sur grand écran, le spectacle avait une gueule qui rendait hommage aux leurs. Y compris à celles de l'allemand Thomas Müller et de l'arbitre italien si attachant, avec ses cartons jaunes qui donnaient envie de lui en envoyer un d'invitation!  

À écouter aussi

Quelle joie surtout de les voir tous simples et simplement unis durant 90 minutes, de Griezmann avec son gabarit de fée Clochette donnant des ailes à tous, jusqu'à la force tranquille de Hugo Lloris, en passant par Blaise Matuidi, là, tous soudés, tous soutiers. J'ai, grâce à eux, été ravie de faire partie des 19.230.000 personnes (69% des femmes !) qui étaient devant la première chaîne hier. Et qui seront forcément devant M6 dimanche. Comme, sans doute, 22 millions de téléspectateurs. On parie ?  

La rédaction vous recommande

   

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire