1. Accueil
  2. Culture
  3. Médias et people
  4. Isabelle Morini-Bosc : "Pour Lisa Angell, ça passe ou ça casse"
2 min de lecture

Isabelle Morini-Bosc : "Pour Lisa Angell, ça passe ou ça casse"

REPLAY - La finale de l'Eurovision aura lieu samedi 23 mai à Vienne en Autriche et sera diffusée sur "France 2". Si le cru 2015 est imprégné d'humanisme, Lisa Angell a toutes ses chances.

Lisa Angell a chanté pour la deuxième fois à Vienne mercredi 20 mai
Lisa Angell a chanté pour la deuxième fois à Vienne mercredi 20 mai
Crédit : © Thomas Hanses (EBU)
À la télé ce soir du 22 mai 2015
03:19
Isabelle Morini-Bosc
Isabelle Morini-Bosc
Animateur

Le grand concours de l'Eurovision, c'est exactement comme la soirée Miss France ou la dinde à Noël, ce n'est pas toujours savoureux, mais on y tient comme on tient aux traditions familiales. C'est d'ailleurs une cérémonie plum pudding (parfois pesante) que l'on regarde en famille (sur France 2) en se choisissant un chouchou.

Or donc qui l'ignore encore, notre candidate pour cette soixantième édition suivie par 190.000.000 de téléspectateurs s'appelle Lisa Angell, et elle aura face à elle demain soir 16.000 spectateurs dont certains, aux répétitions, ont parait-il été intéressés avant, fascinés pendant, enthousiasmés après sa prestation. Tant mieux ! Elle le mérite.

Cela ne dispense pas de rester réaliste... Il faut ainsi se protéger de la variante du syndrome de Stockholm, cette pathologie qui fait qu'une victime finit par épouser la cause de son bourreau. Il y a de ça à l'Eurovision. Si on reste en effet longtemps immergé dans une ambiance nationale de folie, on finit par penser que "seule la France peut gagner", que les jeux sont faits et les autres chanteurs défaits. C'est ce qui c'était encore passé en mai 2014... Et on avait fini à la dernière place !

L'école ABBA ou l'école Marie Myriam

D'autant que franchement, des belles voix au service de chansons à message sur "la fraternité et la guerre plus jamais ça", il y en aura plusieurs demain, à commencer par le groupe arménien (Genealogy)...sans oublier le "bonbon serbe" (tout sauf acerbe), la jeune grecque ou la punkette géorgienne etc. Que des "voix royales". Deux écoles vont donc en fait s'affronter: L'''école Abba" avec des chansons superdansantes, ou l'"école Frida-Boccara-Marie Myriam", qui fait moins fléchir du jarret que réfléchir.

À lire aussi

Si le cru 2015 est imprégné d'humanisme, Lisa Angell a toutes ses chances. Restent le problème des votes communautaires et la concurrence des "inclassables". Parmi lesquels le vivifiant trio de très jeunes ténors italiens Il volo, petits formats-grands talents, avec un fond de l'air très frais. C'est dire si, pour Lisa, dès ce soir au "filage", ça passe ou ça casse. Du moins est-ce impossible de dire d'elle qu'elle ne casse rien !

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/