2 min de lecture Télévision

Isabelle Morini-Bosc : "Pas de grande lessive dans la société de lavage Patron Incognito"

REPLAY - L’émission "Patron Incognito" soulève beaucoup de critiques, mais sont-elles justifiées ?

Micro RTL générique À la télé ce soir Isabelle Morini-Bosc & Laurent Marsick
>
À la télé ce soir du 31 mars 2015 Crédit Image : M6 | Crédit Média : Isabelle Morini-Bosc | Durée : | Date : La page de l'émission
Isabelle Morini-Bosc
Isabelle Morini-Bosc Journaliste RTL

"Télé délation"..."Moyen d'espionner ses salariés"..."Programme démago paternaliste"...Tout a été dit, surtout le pire, sur Patron Incognito, cette émission de M6 qui permet à un patron (grimé) de mieux connaitre son entreprise en allant sur le terrain partager le quotidien de ceux qui la "font". Il faut l'admettre, ces remarques sont d'ailleurs légitimes, logiques, plausibles. C'est précisément parce qu'il y a un risque pour un patron de se faire "de la pub à bon compte" que la production "élimine" certains PDG ayant accepté le projet comme on se lance en campagne...publicitaire ! 

Mais si le programme est "dans les faits" ce qu'il est "sur le papier", un moyen pour un "big boss" de mieux connaitre ses employés donc sa société : où est le mal, puisque tous peuvent en attendre du bien? Oui, que trouver à dire et à redire, si ce "doc" n'a rien à voir avec la délation et tout à voir avec une meilleure compréhension de l'autre ? 

Les scènes sont tantôt cocasses, tantôt profondes

Prenons le cas du jour, Thierry Petament, patron de Orchestral Services, leader de la propreté industrielle en Franche Comté et au delà. S'il a récuré sols et toilettes durant des jours, ce n'est pas pour faire "aussi" le ménage dans ses troupes, mais pour mieux les connaitre. Cela nous vaut des moments de grande franchise (quand il justifie le "non-octroi" de 13ème mois), certains cocasses (quand il risque d'être découvert), d'autres plus profonds (quand il apprend "après coup" la gravité d'un accident du travail) ou enfin franchement drôles, quand il bougonne contre une "corvée de chiotte". 

Ses observations ayant déjà débouché sur "du concret" (meilleure formation, achat de machines de confort), il est difficile de condamner un programme instructif et constructif malgré des lourdeurs de forme inhérentes au genre. Rappelons en conclusion que la télé protège autant qu'elle fragilise: Imagine-t-on (au pire) un PDG osant licencier un employé ainsi médiatisé? Nettoyage ou pas, toute grande lessive est heureusement exclue ! 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Télévision M6
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants