3 min de lecture Editos

Isabelle Morini-Bosc : "Mélenchon était télévisuellement parfait"

Le premier débat entre les cinq principaux candidats à l'élection présidentielle a bien fonctionné, même si certains points auraient pu être améliorés.

Jean-Luc Mélenchon lors du débat présidentiel de TF1
Jean-Luc Mélenchon lors du débat présidentiel de TF1
Isabelle Morini-Bosc
Isabelle Morini-Bosc Journaliste RTL

Après l'heure, c'est encore l'heure. Celle d'évoquer le débat à haut débit diffusé lundi dernier sur TF1, parce qu'il est "exemplaire" à plus d'un titre. Enfin, par "exemplaire", je me comprends ! Et on ne saurait trop conseiller à France 2, qui peaufine actuellement son dispositif (présenté à la presse le 31 mars) de revisionner ces 3 heures d'"échanges" entre les différents présidentiables du "club des 5". 

Pourquoi ? Parce que c'est instructif ! France 2 donnera en effet, elle, la parole à tous les candidats ; or ce que l'on a surtout constaté lundi, c'est qu'une "rencontre" à 11 eut été une invraisemblable cacophonie. Pour vous faire une idée de la nuisance en décibels, il vous suffit de regarder Les Marseillais en Amérique du sud demain à 18H55 sur W9, quand ils s'engueulent tous en groupe et en grappe. 

Aucune solution parfaite

Remplacez les têtes de nos post-ados par celles de nos présidentiables et vous aurez une idée de ce que pourrait ou pourra donner un "échange d'idées" entre les "prétendants" au grand complet (veston, évidemment !), l'aplomb en plus, l'implant en moins. Oui, ce serait, ce sera, le même gloubi-boulga vocal, sans toutefois les fautes de français. C'est sûr qu'aucun des 11 ne dira "il faut qu'on me croive sur parole". 

À lire aussi
Christophe Willem, juré aux côtés d'Isabelle Boulay et Amir dans "Destination Eurovision" sur France 2 Télévision
Isabelle Morini-Bosc : "Les variétés sont de moins en moins variées"

Aucune solution n'est évidemment parfaite mais oui, je me demande définitivement si une confrontation façon "12 à la douzaine", comme les œufs, ça n'est pas trop. Je sais bien que l'on ne fait justement pas d'omelette sans casser d’œufs mais ils sont tous bien assez brouillés comme ça, non ? 

Un premier débat intéressant

Cela dit, était-elle intéressante, cette double première (dans l'histoire de la Ve République et dans celle de la télévision) ? À mon sens oui. Soyons francs, comme je n'attendais rien d'eux j'ai, subséquemment, été heureusement surprise. Tout avait pourtant démarré trop lentement, avec une vraie gêne généralisée : devaient-ils regarder la caméra ou se regarder entre eux de façon plus naturelle ? Faute d'être parvenus à trancher, ils étaient globalement plus rigides encore que psychorigides, alignés comme des Playmobil dont seul le regard coulissait. 

À ce petit jeu du "je te tiens tu me tiens par la barbichette", Mélenchon était le plus fort. Le plus libre. Il n'avait pas grand-chose à vendre côté programme structuré, mais il le vendait bien : une vacherie par-ci, une fausse colère par là, une interjection par ailleurs, il était télévisuellement parfait. On ignore si c'est grâce à sa vareuse de pêcheur, mais il a su naviguer sans prendre de veste. 

De bonnes audiences

Reste que, dans cette campagne où tout le monde se taille des costumes (sans parler de ceux qui sont offerts), on doit noter deux points positifs assez importants pour être relevés. Tous sont globalement restés courtois, se lançant des "piques" souvent émoussées, avec un Macron s'écriant à plusieurs reprises, rieur, "Ah, ça c'est pour moi" et chacun d'eux a tout de même enfin un peu évoqué "son projet pour la France". Tout un programme ! 

Tout, certes, reste à faire (et à défaire), mais quelques contours ont été esquissés ! Et si le bilan est encore flou côté candidats, il est clair côté audiences : c'est un vrai succès, avec 11.200.000 téléspectateurs au total: 9.800.000 sur TF1 (quasiment un téléspectateur sur 2), 345.000 sur LCI, et 1.100.000 en "OTT" comme ils disent (MyTF1, LCI digital, YouTube Live). Est-ce que doubler quasiment le nombre de "participants" équivaudra  à doper les audiences ? On verra justement ça sur France 2 en avril, le mois où, d'après le dicton, "il ne faut pas se découvrir d'un fil". Il faudra pourtant bien !

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Editos Télévision Isabelle Morini-Bosc
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787796488
Isabelle Morini-Bosc : "Mélenchon était télévisuellement parfait"
Isabelle Morini-Bosc : "Mélenchon était télévisuellement parfait"
Le premier débat entre les cinq principaux candidats à l'élection présidentielle a bien fonctionné, même si certains points auraient pu être améliorés.
https://www.rtl.fr/culture/medias-people/isabelle-morini-bosc-melenchon-etait-televisuellement-parfait-7787796488
2017-03-23 18:24:20
https://cdn-media.rtl.fr/cache/zBx_bBNWJhN5pT6lIWN_4A/330v220-2/online/image/2017/0323/7787796869_jean-luc-melenchon-lors-du-debat-presidentiel-de-tf1.jpg