1. Accueil
  2. Culture
  3. Médias et people
  4. Isabelle Morini-Bosc : "Les biographies des stars fournissent des phrases vachardes aux médias"
2 min de lecture

Isabelle Morini-Bosc : "Les biographies des stars fournissent des phrases vachardes aux médias"

ÉDITO - Michel Drucker, Benjamin Castaldi, Bruno Masure, Guillaume Durand, etc. ont chacun publié leur biographie. Éditeur, stars ou journalistes, tout le monde y trouve son compte.

Benjamin Castaldi dans le fauteuil de l'émission de France 2 "On n'est pas couché", le 7 novembre 2015
Benjamin Castaldi dans le fauteuil de l'émission de France 2 "On n'est pas couché", le 7 novembre 2015
Crédit : Capture d'écran / Youtube On n'est pas couché
Isabelle Morini-Bosc

J'ai une petite question qui va vous demander un léger effort. Quel est le récent point commun entre Georges Pernoud, Michel Drucker, Benjamin Castaldi, Bruno Masure, Guillaume Durand, point commun qu'ils ont partagé dans un passé plus ou moins proche avec Sophie Davant, Catherine Laborde, Françoise Laborde, et tant d'autres ? Je vous aide, il s'agit d'un point commun tout à fait temporaire...Vous ne voyez pas ? Ils viennent tous d'écrire leur biographie. On parle évidemment là de leurs dernières "œuvres" publiées puisque, pour plusieurs d'entre eux, il s'agit de leur 2ème voire de leur 3ème livre, et au-delà on ne compte pas.

Ce qui fait d'office "tomber" le premier motif de débat à haut débit intitulé comme suit, "mais pourquoi se mettent-ils tous brusquement à écrire des bouquins vachards ?" Signe des temps modernes ? Des temps qui courent de travers ? Syndrome du selfie (moi-moi-moi) appliqué à l'écriture ? Volonté de griller la politesse à la presse pipole en parlant de soi et des autres pour éviter qu'elle le fasse ? C'est encore ce dernier point qui serait le plus vrai et le plus vraisemblable !! Mais soyons francs et surtout lucides, l'autobiographie a toujours existé au nom du "on n'est jamais si bien servi que par soi même". Jules César, Casanova et les autres, déjà...!

Des pépites aux pépettes

L'avantage premier de tous ces livres, c'est de fournir des sujets aux médias...Mais si : sujets de conversations, d'articles. de discussions, de petites phrases. Des petites phrases de préférence vachardes sur les "gens du milieu". On lit ces bouquins -souvent intéressants au demeurant- comme un sourcier cherche un ruisselet, en ayant le doigt pointé sur "la ligne ou le chapitre qui cache la petite phrase". Et vu que nous sommes programmés pour le même type de "chasse à l'info", nous relevons tous (avec plus ou moins de bienveillance) les mêmes chapitres, ceux qui vont, comme on dit aujourd'hui, "faire le buzz".

Aux petits propos les grands effets. Deux pages -mettons- de règlements de comptes, ou 10 ou 12 ou 20 sur 200, et nous en parlons comme si tout le livre "n'était que ça". Au-delà de cette constatation, si on faisait preuve d'un peu de franchise dans un monde de faux-semblants ? Tout le monde n'y trouve-t-il pas son compte ? L'éditeur démarche un auteur (l'initiative vient en effet souvent de lui) parce qu'il le trouve certes intéressant mais aussi parce qu'il espère, donc, les petites "pépites" qui feront les belles reprises; des pépites aux pépettes, en somme !

À lire aussi

L'auteur-vedette, lui, se prend au jeu sans toujours mesurer l'impact de propos qui, une fois imprimés, feront couler beaucoup d'encre (à tous les sens du terme); quant au journaliste (moi par exemple) en fin de chaîne alimentaire, il feint de dénoncer les fameuses petites perfidies qu'il a débusquées avec le flair d'un cochon en repérage de truffes. Il va bien sûr "rentabiliser" sa découverte, contribuant largement au "retentissement" à venir. Ce n'est ni à déplorer ni à encourager, c'est à constater. En saluant tout de même les "vrais lecteurs", ceux qui lisent ces biographies parce qu'ils aiment, et les livres, et les gens. Ceux-là jugent un livre pour ce qu'il vaut "sur la longueur". En n'étant ni censeurs ni encenseurs. Qu'ils en soient remerciés.  

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/