3 min de lecture Télévision

Isabelle Morini-Bosc : "Le public a prouvé une nouvelle fois qu'il tient au patrimoine"

ÉDITO - La journaliste dresse un bilan des programmes télévisés qui rencontrent le succès auprès des Français.

Évelyne Bouix et Pierre Arditi dans "Quelque chose a changé"
Évelyne Bouix et Pierre Arditi dans "Quelque chose a changé" Crédit : France Télévisions
Isabelle Morini-Bosc
Isabelle Morini-Bosc Journaliste RTL

Petite devinette. Quels points communs y a-t-il entre: a) Le prix de la vérité, le téléfilm avec Mimie Mathy diffusé samedi dernier sur France 3; b) Quelque chose a changé, la fiction bucolique avec le tandem Arditi-Bouix proposé mardi sur la même chaîne (un patron plus dur que pur qui se retrouve en retrouvant la vraie vie en province); c) Le Cash Investigation sur les produits laitiers "qui ne sont pas toujours nos amis pour la vie"; d) Le 13 heures de Jean-Pierre Pernaut et pourquoi pas, tiens aussi, la nomination de Bruno Guillon à la présentation des Z'amours à la place du malheureux Tex? 

Dit comme ça, mon inventaire a quelque chose de ces énigmes pour gosses du Journal de Mickey, avec des éléments dessinés et isolés qu'il faut relier pour voir apparaître une figure cohérente. Car a priori et vu de loin, si on excepte le fait qu'il s'agit dans tous les cas de programmes télé, il n'y a pas plus de points de contact entre ces émissions qu'entre des droites parallèles ou les dents d'une fourchette. Et pourtant, pourtant, ils existent, ces liens entre elles. Nul besoin d'avoir lu tout Agatha Christie, Vargas et Bussi réunis pour les trouver.

Il y a d'abord les audiences. Toutes ont battu des records, devenant des Martin Fourcade du "chiffre Médiamétrie". Qui (à part moi si je puis me permettre) s'attendait à ce que le polar ensoleillé et patrimonial de samedi dépasse paradoxalement d'une bonne tête le Stars sous hypnose de TF1 (pourtant bien), et plus nettement encore la spéciale Destination Eurovision sur France 2? 

C'est la France des sabots mais il en faut, avait d'ailleurs déclaré un membre du CSA, qui de surcroît, se voulait gentil...

Isabelle Morini-Bosc
Partager la citation

Rebelote le mardi avec, or donc, Quelque chose a changé, un téléfilm qui était très exactement ce qu'il voulait être, une fable délicieuse ; et là encore, l'impact de cet "unitaire" a laissé tout le monde derrière... Et les critiques eux, sur le derrière ! On peut comprendre puisqu'il a été le plus regardé ce soir-là, parvenant à battre les Jedis de TF1 en leur volant 300.000 téléspectateurs.

À lire aussi
Sauron représenté dans le jeu vidéo "Shadow of Mordor" Séries
"Le Seigneur des Anneaux" (Amazon) : que se passe-t-il lors du Deuxième Âge ?

Et que dire de Jean-Pierre Pernaut qui, année après année, attire et retient, quasiment un téléspectateur sur deux sur La Une. "C'est la France des sabots mais il en faut", avait d'ailleurs déclaré un membre du CSA qui, de surcroît, se voulait gentil... Ce qui est sûr c'est que ce membre, lui, représentait  la France des "gros sabots". Ses fidèles suivent d'ailleurs "JPP" dans la démarche qu'il a entreprise lundi dernier pour dénicher le "meilleur marché de notre pays"... Ces marchés justement si chers à nos communes parce qu'ils ne sont jamais communs. Nous aurons ainsi, en mai, l'élection du "meilleur marché de France", et d'après les premiers retours, la chaîne est ravie, puisque se sentent concernés même les Français "qui ne font pas le marché le dimanche". Il est vrai qu'il n'est pas nécessaire d'être charcutier pour aimer le boudin, n'est-ce-pas ?! En assurant le succès de ces programmes, le public a prouvé en fait une nouvelle fois qu'il tient au patrimoine, à une certaine qualité de vie et de vue...

C'est également paradoxalement pour cette raison que les téléspectateurs ont été nombreux à suivre Cash investigation diffusé mardi sur France 2 : on y voyait en effet le cœur du pays en voyant le cœur des éleveurs. Des éleveurs qui, eux, n'avaient précisément pas le cœur à sourire, dix-mille d'entre eux ayant mis la clef sous la porte l'an dernier, confits dans les dettes et les soucis comme les griottes le sont dans le kirsch. Désespérés face à Lactalis et son patron Emmanuel Besnier, huitième fortune de France. c'est l'un des rares cas où la réalité est encore plus brutale et manichéenne que la vision qui en est donnée! 

Pour en revenir à des choses plus réjouissantes, on aurait pu ajouter à cette liste d'émissions dans lesquelles le public se retrouve Affaire conclue, une quotidienne sur les brocantes où on vous montre comment vendre un objet auquel vous ne tenez plus, à des gens qui n'en veulent pas! Les enchères montent rapidement, l'audience de ces séquences également. Tant mieux.

Si je regrette le départ de Tex, je salue l'arrivée de notre formidable camarade Bruno Guillon

Isabelle Morini-Bosc
Partager la citation

Quant aux Z'amours, faut-il vraiment expliquer pourquoi ce jeu sur les couples, crée en 1995, plaît encore? Bien évidemment parce qu'il est lui aussi très populaire, grand public, tous publics (généralement!). Bref, très France profonde, celle de terroir et de terrain.

Si je regrette le départ de Tex, je salue l'arrivée de notre formidable camarade Bruno Guillon, 4ème présentateur de ce quiz à part, d'abord confié à Jean-Luc Reichmann puis à Patrice Laffont. Catherine Ringer chante que les histoires d'amour finissent mal en général ? Pas nécessairement, pas nécessairement !

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Télévision Isabelle Morini-Bosc Editos
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7791894706
Isabelle Morini-Bosc : "Le public a prouvé une nouvelle fois qu'il tient au patrimoine"
Isabelle Morini-Bosc : "Le public a prouvé une nouvelle fois qu'il tient au patrimoine"
ÉDITO - La journaliste dresse un bilan des programmes télévisés qui rencontrent le succès auprès des Français.
https://www.rtl.fr/culture/medias-people/isabelle-morini-bosc-le-public-a-prouve-une-nouvelle-fois-qu-il-tient-au-patrimoine-7791894706
2018-01-18 21:05:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/TB40uN9_ErCnhH-2ybSVZQ/330v220-2/online/image/2018/0117/7791869501_evelyne-bouix-et-pierre-arditi-dans-quelque-chose-a-change.jpg