2 min de lecture Télévision

Isabelle Morini-Bosc : "Le JT de France 2 dopé en audiences"

ÉDITO - Le JT de David Pujadas connaît des audiences à la hausse, tandis que celles de Gilles Bouleau sur "TF1" sont à la baisse.

David Pujadas (illustration)
David Pujadas (illustration) Crédit : LIONEL BONAVENTURE / AFP
Isabelle Morini-Bosc
Isabelle Morini-Bosc Journaliste RTL

Il parait que ces deux bons journalistes sont de plus en proches. L'un des deux me l'avait d'ailleurs récemment précisé, et j'avais apprécié cette marque de confiance. En même temps, il nous faut être francs : cette information était strictement professionnelle, et n'avait donc rien qui puisse intéresser les "hebdos-pipoles" dont nous nous repaissons quand ils tombent dans notre "champ de vision".

Car les deux êtres qui sont ainsi "touche à touche" s'appellent Gilles Bouleau et David Pujadas. David qui m'avait confirmé sa bonne santé éclatante, professionnelle s'entend. Ils ne sont proches que par le rapprochement d'audience de leurs "20 heures" respectifs, à la hausse pour le présentateur de France 2 Pujadas, à la baisse pour celui de TF1 Bouleau. 

"France 2" sur la courbe croissante

Côté courbes intéressantes, on ne pourra donc se repaître que de courbes d'audience. Comparatives. Et que constate-t-on en disséquant les chiffres comme la pythie auscultait jadis les entrailles des poulets? Que l'écart entre "La Une" et "La Deux" est passé de 8,4% de part d'audience à 6,4%, et que plus la différence se réduit, plus le fossé s'agrandit. 

Et bien évidemment, il en va des journaux télévisés comme des organes vitaux, rien ne peut s'expliquer sans une vison globale du corps, dont chaque élément a son importance. Et que constate-t-on? Que le "20 heures" de "La Deux", autrefois miné par la faiblesse des programmes le précédant, est aujourd'hui dopé par le succès constamment croissant du jeu de Nagui N'oubliez pas les paroles (jeu un temps arrêté pour des scores jugés insuffisants). 

"TF1" panse ses plaies

À lire aussi
Mohamed Iyad, meilleur jeune lecteur de France, sur le plateau de RTL le 29 septembre 2020 littérature
Mohamed Iyad, meilleur jeune lecteur de France : le concours a "changé ma vie"

Dans le même temps, TF1, ultra performant l'an dernier, a pâti de la faiblesse d'un Juste prix inutilement remanié. Autre donnée, cette fois surprenante, la "légèreté" du public de "La Une", souvent prêt à partir se faire voir ailleurs, contrairement à celui de France 2 plus âgé. C'est dire si on va suivre l'évolution des uns et des autres : encore plus de poil à gratter et d'infos vérifiées sur France 2, toujours plus d'aventures humaines positives du côté de TF1, histoire de mettre du sparadrap sur des journaux douloureux

Et comme on a un bon fonds, on espère  que nos deux présentateurs sauront conserver l'estime mutuelle -pleine d'autodérision- qu'ils se portent. Les deux peuvent de surcroît espérer un brillant avenir vu leur nom : entre celui qui sait pousser son avantage (pujar veut dire pousser en espagnol), et celui qui devrait pouvoir prendre racine.  

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Télévision France 2 TF1
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants