1. Accueil
  2. Culture
  3. Médias et people
  4. Isabelle Morini-Bosc : "Laissons 'Le Grand Journal' de Canal+ reposer en paix"
3 min de lecture

Isabelle Morini-Bosc : "Laissons 'Le Grand Journal' de Canal+ reposer en paix"

ÉDITO - Ce vendredi 3 mars marque le décès de deux émissions, "AcTualiTy" sur France 2 et "Le Grand Journal", l'émission phare de Canal+.

Le Grand Journal de Canal+ présenté par Victor Robert
Le Grand Journal de Canal+ présenté par Victor Robert
Isabelle Morini-Bosc

Comme le dit un de mes chefs, "la pédagogie, c'est l'art de la répétition". J'adore cette expression qui dit bien ce qu'elle veut dire. Mais la conviction aussi ne peut se passer de répétitions, voire de rabâchage. À l'heure où deux émissions vont ainsi aujourd'hui disparaître, il est urgent de rappeler une énième fois quelques faits têtus !

Ces deux programmes, dont les actes de décès ont déjà été publiés, sont bien sûr Le Grand Journal de Canal+ et ActuaLity sur France 2, une quotidienne dont on pouvait parfois penser qu'elle allait finir par s'installer sinon s'imposer, vu les "petits rebonds" constatés de-ci-de-là, des rebonds pas si "insignifiants" que ça… Une chose est sûre, le présentateur Thomas Thouroude sort "grandi" de l'expérience. Mais reprenons dans l'ordre.

Un mot du Grand Journal d'abord, dont l'insuffisance respiratoire a commencé en 2013. Regrettons tout au plus la disparition du titre et attendons, c'est clair, ces nouvelles 90 minutes accessibles à tous et comprenant le Petit comme le Gros JournalCatherine et Liliane, et bien sûr les Guignols. Oui, laissons reposer en paix ce Grand Journal auquel j'ai eu la chance de collaborer quotidiennement la première année, et venons-en à la grille de l'après-midi de France 2. Il est là, le vrai cas d'école à étudier, avec plus de bancs de touche que de bancs d'étude. 

Trop d'émissions de plateau

C'est comme un contresens dans une dissertation, ou une faute de calcul dans un devoir de maths : on traîne jusqu'au bout l'erreur de départ. La bonne question n'est pas "Comment se fait-il que cette expérience de programmation se termine comme ça ?" mais "Comment un directeur a-t-il pu imaginer une telle expérience" ? Imaginez : 4 émissions "de plateau" à la Queuleuleu, l'une derrière l'autre, comme des vêtements sur cintres chez Gap, Naf Naf ou Zara. 

À lire aussi

Faut-il reprocher une telle "mise en place" à la direction de France Télévisions ? Pas tant que ça, attendu qu'elle avait fait confiance au patron de France 2 d'alors qui, lui-même, s'était trop fait confiance ! Comment ne pas suivre un as de l'antenne, qui avait jusque-là tout réussi : le lancement puis le sauvetage de Plus belle la vie, la mise sur orbite de programmes populaires sur Arte, etc. Oui, comment ne pas suivre un homme avec un tel "code-barre", si sûr de lui et des autres ? Le souci, c'est que tous ses "talk-shows", bons séparément, se sont nui globalement. Et comme dit le poème, "tous n'en mouraient pas, mais tous étaient atteints". 

La nouvelle grille de France 2 a-t-elle une chance de fonctionner ?

Avec donc déjà 2 disparitions, Amanda et AcTualiTy. Et une machine qui aujourd'hui s'emballe, un peu comme une sulfateuse s'enrayerait en balançant des vapeurs "brouillant l'écoute" (attention, contrepèterie). C'est difficile en effet d'avoir une saine vision des choses… Avec la décision de la chaîne de diffuser un (bon) jeu (Tout le monde a son mot à dire dès lundi) à un horaire où elle avait pourtant déclaré naguère qu'elle n'en voulait plus, supprimant dès lors un autre quizz (Joker) qui n'avait pourtant pas démérité. 

Et je ne parle pas de l'émission culinaire d'Élodie Gossuin, "évincée" dès cette semaine par une autre "culinaire" prévue de (trop) longue date. Cette nouvelle grille a-t-elle une chance de fonctionner ? On le souhaite, vu qu'on a finalement un bon fond, à temps partiel tout-au-moins. Mais c'est sûr que la partie semble mal engagée avant même d'avoir débuté ! Et s'il faut le préciser c'est uniquement, n'est-ce pas, parce que "tout le monde a son mot à dire" ! 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/