1. Accueil
  2. Culture
  3. Médias et people
  4. Isabelle Morini-Bosc : "'Koh-Lanta', 'The Voice'... pourquoi le public réclame des changements ?"
3 min de lecture

Isabelle Morini-Bosc : "'Koh-Lanta', 'The Voice'... pourquoi le public réclame des changements ?"

ÉDITO - Les téléspectateurs demandent à leurs programmes favoris de se renouveler mais n'acceptent pas tous les changements.

Le plateau de "The Voice", télé-crochet de TF1
Le plateau de "The Voice", télé-crochet de TF1
Crédit : Yann Dejardin / Shine / TF1 / Bureau 233
Isabelle Morini-Bosc

On l'a dit et répété, le téléspectateur (vous, lui, moi) passe son temps à réclamer des changements qu'il n'est pas sûr de vouloir... Voire qu'il condamne quand ils lui sont soumis. Prenez par exemple Koh-Lanta et The Voice : un jeu d'aventures, un télé-crochet musical. Le premier crée en août 2001, le second en février 2012. Bien qu'il y ait onze ans d'écart entre les deux programmes, le reproche fait à ces deux succès de TF1 est le même depuis plusieurs années : celui d'être "usés". Bigre ! Leurs fidèles exigent donc d'eux qu'ils se renouvellent comme on renouvelle l'eau d'un aquarium.

Qu'ils s'oxygènent, qu'ils cassent la routine... Le mot d'ordre donné aux équipes par leurs publics est simple : cassez les codes pour éviter de casser les pieds. En gardant seulement les fondamentaux ! Côté Koh-Lanta, les "accros" veulent ainsi que soient conservés privations, engueulades, poteaux et totems, mais que soient concoctées de nouvelles épreuves encore plus salées que l'eau. Côté The Voice, si les fanas apprécient toujours les "fauteuils à bascule" dans cette émission où on retourne moins sa veste que son siège rouge, ils veulent entendre les coaches donner de la voix contre celles des candidats. "Ils sont trop gentils, c'est gnan-gnan". On saisit l'idée, ils les voudraient cassants envers ceux qui ne cassent rien. La bienveillance n'est décidément pas la qualité la mieux partagée au monde ! 

Le "changement dans la continuité"

Ce discours est-il pour autant condamnable ? Evidemment non, même si on peut aussi penser que le vivier de candidats suffit à assurer, d'une saison sur l'autre, le "changement dans la continuité". Prenez, dans le Koh-Lanta actuel, la jolie Julie chantant à "pleins poumons" (qu'elle a fort jolis) toutes les "scies" du moment. C'est la première fois que l'émission accueillait une "illuminée". Au sens propre, c'est à dire une jeune femme aussi lumineuse que bruyante... Rare dans ce genre de divertissements. Bienveillante donc bienvenue.

Admettons tout de même que le public puisse avoir raison et surtout ses raisons de vouloir des "bouleversements". Il aurait donc dû être heureux de la décision prise par Koh-Lanta de rajouter prochainement une troisième équipe, rassemblée sous la bannière bleue. Et tout aussi satisfait que la direction de The Voice supprime désormais tout contact visuel entre les coaches et un candidat qui ne les a pas remués, donc "retournés". Et oui, le chanteur ignoré devra désormais regagner les coulisses face à des dos de fauteuils, sans avoir pu échanger un seul regard avec nos quatre mousquetaires. 

Des nouveautés loin d'être approuvées

À écouter aussi

Voilà un bouleversement susceptible de plaire aux "radicaux libres", non ? Et bien, pas du tout, à en croire les premières réactions. Le bandeau bleu ? "Cela va compliquer inutilement". Le retournement de situation de The Voice ? "C'est cruel qu'ils n'aient même pas droit à un regard, de personnes dont ils rêvent d'avoir un conseil". Florent Pagny, présent ce matin dans Laissez-Vous Tenter sur RTL, regrettait également ce "non contact", précisant même que cette initiative ne serait pas reconduite.

Il ne s'agit évidemment que de premières opinions à chaud, mais comme elles émanent des mêmes observateurs qui exigent régulièrement une "remise en question" des sociétés de production, il est difficile de résister à la tentation de le signaler ! Terminons dès lors comme nous avons commencé, en rappelant que nous réclamons tous des changements profonds sans être sûrs de les vouloir vraiment. Affaire à suivre. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/