1. Accueil
  2. Culture
  3. Médias et people
  4. Isabelle Morini-Bosc : "Jean-Luc Lemoine, il est "franc-du-collier"
2 min de lecture

Isabelle Morini-Bosc : "Jean-Luc Lemoine, il est "franc-du-collier"

ÉDITO - La journaliste dresse le portrait de son collègue dans "Touche pas à mon poste", sur C8, qu'elle admire et affectionne.

Jean-Luc Lemoine en 2015
Jean-Luc Lemoine en 2015
Crédit : PJB/SIPA
Isabelle Morini-Bosc

En pâtisserie, on laisse reposer la pâte ! En politique, avant la dernière ligne droite aux coups tordus, on devrait faire de même, et s'accorder un week-end de répit avec repos, pourquoi pas à la campagne... Justement avant de retourner la battre, cette campagne ! Dans l'immédiat, on se bornera donc à constater l'excellent score de L'émission politique de David Pujadas sur France 2, suivie hier par plus de 3,6 millions de téléspectateurs devant un Emmanuel Macron qui se place ainsi en tête des résultats, d'audience entendons-nous bien, d'audience pour l'instant ! 

Oui, premier, devant Marine le Pen deuxième (3,4 millions), et François Fillon 3ème (plus de 3,3 millions). À propos de campagne toujours, on vous laisse ruminer ces résultats, et on regarde momentanément ailleurs. Je vais derechef en profiter pour rendre hommage à un artiste bourré-de-talent, parti de rien (côté piston) et pas revenu de tout, un artiste qui ne fait jamais de cinéma mais à qui on proposera un jour de grands films. De qui s'agit-il ? De Jean-Luc Lemoine, dont le spectacle Si vous avez manqué le début est légitimement retransmis ce soir en direct sur C8.

Lemoine, il est "franc-du-collier", c'est dans ses gênes

Isabelle Morini-Bosc

Jean-Luc Lemoine, il est "franc-du-collier" comme d'autres sont ébénistes : c'est dans ses gênes, il ne peut pas être autrement qu'élégant. Il appartient à cette catégorie d'hommes, en somme, dont vous êtes contents que la vie les ait mis sur votre "trajectoire". Pourquoi ? Parce que, à notre époque où la malveillance est quasiment considérée comme une qualité professionnelle et reconnue comme telle, il parvient à rester "lui". Oui, en ces temps troublés où nous croyons "parler vrai" parce que nous disons brutalement des "pseudo-vérités-cruelles", lui a fait de la nuance sa marque de fabrique. Son label de grande qualité. 

On aime ses humeurs, son humour discrètement ravageur, son cynisme joyeux, sans oublier cet indispensable second degré autrefois omniprésent dans ces sensationnelles comédies américaines avec James Stewart, Cary Grant, Tom Ewell ou Dean Martin, celles qui disaient tout en ne montrant rien, riches d'une subtile férocité et d'une vraie intelligence du cœur, sans oublier un rien de vraie joie de vivre. Jean Luc Lemoine est leur héritier, qui nous scrute souvent comme un entomologiste observe l'abdomen des fourmis. Il est le Cousteau de notre quotidien, le bonnet rouge en moins. 

Il n'a pas besoin de hurler pour être compris

Isabelle Morini-Bosc
À lire aussi

Et lui aussi avance avec du recul. C'est rare et donc précieux. Jean-Luc Lemoine, repéré par Laurent Ruquier qui l'a fait grandir avant de devoir le laisser libre de ses mouvements, n'a pas besoin de hurler pour être compris. Il n'est pas si éloigné que ça d'un Jouvet, d'un Tristan Bernard, d'un Bernard Shaw ou de Sacha Guitry. Lui aussi aurait pu dire "Ma femme et moi avons vécu 30 ans de bonheur, après quoi on s'est rencontrés", ou encore "ce qui m'embête dans le fait qu'il m'ait piqué ma femme, c'est que maintenant il va voir de quoi je me contentais".

Figure de style évidemment : sa femme est absolument charmante. Et lui n'a nul besoin de puiser dans le vivier des autres. Avec cette espèce de flegme des faux dandys-vrais intellectuels qui portaient en bandoulière une désinvolture de façade masquant mal le travail et le talent. Oui, les Cukor, les Minnelli, les Billy Wilder de demain vont adorer un Jean Luc lemoine ayant de surcroit aujourd'hui la "beauté-de-la-quarantaine". Et le jean chic allant avec. Que voulez-vous, Lemoine porte bien l'habit. Et l'habit fait donc aussi Lemoine

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/