2 min de lecture Télévision

Isabelle Morini-Bosc : "Aider le Téléthon, c'est s'aider soi-même"

REPLAY / ÉDITO - Peu de téléspectateurs regardent le Téléthon, ce qui ne l'empêche pas de récolter beaucoup de fonds après 30 heures de marathon.

Micro RTL générique À la télé ce soir Isabelle Morini-Bosc & Laurent Marsick
>
À la télé ce soir du 04 décembre 2015 Crédit Image : FRANCOIS GUILLOT / AFP | Crédit Média : Isabelle Morini-Bosc | Durée : | Date : La page de l'émission
Isabelle Morini-Bosc
Isabelle Morini-Bosc Journaliste RTL

Commençons encore par parler chiffres comme d'autres parlent chiffons... Signalons ainsi le nouveau succès de Profilage, qui fédère quasiment 7 millions de fidèles hier sur TF1. Soulignons ensuite le nouveau record d'audience du téléfilm de M6 consacré à Noël, 1,7 millions de téléspectateurs, 20% du public de tous âges à 13h45, 26% de ménagères, qui dit mieux ? Qui dit plus ? Cela ne signifie pas, rappelons-le, que telle émission très suivie est forcément réussie, et que telle autre moins regardée, est assurément ratée. Se développe en effet hélas dans l'esprit du grand public l'idée regrettable que si ça n'a pas marché, c'est que c'était mauvais. Avec souvent cette phrase-type: "Ah bon ? C'est un échec ? Moi, j'avais bien aimé, je croyais que c'était bien". Il avait raison de le croire. En quoi son avis était-il moins autorisé qu'un autre ? Tant de paramètres entrent parfois en ligne de compte.

Nous n'avons en fait de certitudes que sur 2 soirées-télé : Le Concert des Enfoirés, qui battra toujours des records d'audience. Le Téléthon, qui n'en battra jamais aucun. Même sans être face au concours Miss France qui, l'an dernier, a séduit près de 9 millions de curieux. Et c'est bien ça, le miracle du Téléthon. Depuis 29 ans et selon les analystes, cette opération touche le fond en audience (du moins à 20h50) mais elle permet toujours en revanche de lever des grands fonds après 30 heures de marathon. On peut tout de même d'ailleurs signaler qu'en un an, 550.000 personnes de plus ont regardé le Téléthon, soit 1 million en 2014 contre 1,2 million en 2013.

Difficile de prévoir le Téléthon 2015

1,8 millions, est-ce en fait si dérisoire, en donnée brute ? Difficile, au passage, de dire et de prédire ce que sera le Téléthon 2015, qui se déroule dans un contexte difficile ayant obligé à délocaliser "l'épicentre" parisien (de la tour Eiffel à l'hippodrome de Longchamp), mais on veut croire que les gains resteront conséquents : 82.353.996 euros de promesses l'an dernier, 92.920.108 euros de dons finalement collectés. C'est certes moins que le record de 2006 (106.696.532 euros), mais cette somme a permis de poursuivre de nombreux protocoles, et d'en lancer d'autres.

On peut d'ailleurs comprendre la difficulté qu'ont certaines personnes à regarder des fauteuils qui nous rappellent que les accidents génétiques ça peut tomber sur n'importe lequel d'entre nous. C'est souvent si peu rassurant, le hasard ! Oui, il faut comprendre ces craintes diffuses. Je comprends nettement moins la violence de certaines personnalités (notamment Pierre Bergé) accusant de façon inconséquente le Téléthon d'être une association trop riche, et un aspirateur à dons au détriment d'autres causes.

À lire aussi
Delphine Serina dans "Un si grand soleil" (illustration) Télévision
"Un si grand soleil" rend hommage à Delphine Serina

Cela me semble franchement regrettable et déplacé pour deux raisons : a) Les comptes sont accessibles à ceux qui le demandent ! b) Cela fait longtemps que le Téléthon a élargi son champ d'action et lancé des programmes de recherche concernant à terme tous les types de maladies : cancers, sida, maladies auto-immunes mais aussi neurologiques, musculaires etc. Qui peut être sûr de la façon dont il va vieillir physiquement comme intellectuellement ? Alors, s'il faut aux plus réfractaires un seul motif d'adhésion au moins psychologique, disons en conclusion qu'aider le Téléthon, c'est la meilleure façon de s'aider soi-même.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Télévision Téléthon France Télévisions
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants