1. Accueil
  2. Culture
  3. Médias et people
  4. Isabelle Morini-Bosc : "98% des candidats préfèrent exprimer leur talent en anglais à 'The Voice'"
2 min de lecture

Isabelle Morini-Bosc : "98% des candidats préfèrent exprimer leur talent en anglais à 'The Voice'"

ÉDITO - La cinquième saison du télé-crochet "The Voice" continue. Samedi 13 février 2016, de nouveaux candidats fouleront la scène armés de leur micro.

Le plateau de "The Voice", télé-crochet de TF1
Le plateau de "The Voice", télé-crochet de TF1
Crédit : Yann Dejardin / Shine / TF1 / Bureau 233
Isabelle Morini-Bosc

The Voice. La voix...voix cristalline, voix de gorge, voie royale, en somme. C'est vrai, j'aime le télé-crochet de TF1, comme l'aiment tous ceux qui s'intéressent à la musique, à la variété, à la passion. Comme dit le sage, en tout cas il aurait pu le dire, il y a un morceau d'éternité dans chaque belle chanson bien interprétée. Oui, il y a du beau dans l'air. Un bel air, s'entend. Sans paraphraser Yves Calvi, on pourrait effectivement rappeler que le bonheur d'écouter, c'est dans l'air. Celui que l'on fredonne. Les audiences suivent d'ailleurs. Je m'oppose au passage aux analyses soulignant et signalant la baisse d'audience, de 8 à 9 millions il y a 3 ans à 7 millions aujourd'hui.

Certes, sauf que par ces temps qui courent de travers, toutes les émissions ou presque, accusent une petite baisse de tension et d'attention. Les téléspectateurs se répartissent désormais sur un nombre croissant de chaînes, chaque groupe récupérant là ce qu'il perd ici, sans oublier l'impact du visionnage après coup. Après l'heure, c'est désormais encore l'heure. Et comment parler d'échec quand 50% de 4-14 ans sont chaque samedi devant La Une sans oublier, dans les mêmes proportions, les femmes responsables d'achats, pour reprendre une expression d'analyste. Comme il n'est en revanche pas de rose sans épine, et d'endives sans amertume, il est nécessaire de relever dans The Voice deux ou trois parti pris dont je ne prends justement pas mon parti.

Un talent discutable

Force est d'abord ainsi de constater une nouvelle fois que 98% des candidats préfèrent exprimer leur talent en anglais. Quelque amour que l'on ait tous pour l'anglais, pour ceux qui le chantent et pour ce que l'on chante, il faut avouer que choisir l'anglais, c'est choisir la facilité. C'est en effet plus facile de faire illusion avec des sonorités anglo-saxonnes que l'on peut littéralement mâchouiller à l'oral. C'est ce qu'on appelle faire du yaourt. Notre langue nécessite, elle, d'articuler, d'avoir une bonne élocution. Comme le martèle régulièrement Charles Aznavour, les artistes américains sont plus friands de sonorités que de belles phrases. "Les chanteurs à textes, c'est en France qu'on les trouve", ajoutait-il. Il y a souvent inconsciemment de la paresse, sinon intellectuelle, du moins artistique, dans le fait de vouloir faire son petit effet yankee, tellement plus chic.

À contrario, il arrive que certains candidats surdoués soient rejetés sans véritable explication par les mousquetaires en fauteuil. C'était frappant samedi 6 février 2016 avec la jolie brunette à lunettes de 25 ans, Lorraine, appelons-là Lorraine. Ses atouts ? D'importantes possibilités vocales, un physique avenant, une chanson lui permettant de s'imposer et d'en imposer, et bien sûr une voix bien timbrée. Pour quatre coaches, eux, complètement timbrés. C'est du moins ce que j'ai pensé sur le moment. À chaque instant ils s'étonnaient en effet de ne pas arriver à la choisir, lui tournant le dos jusqu'à la dernière note. Comment se sont-ils justifiés par la suite ? En reconnaissant qu'ils auraient dû, qu'ils auraient pu la sélectionner, qu'elle ferait évidemment carrière, qu'il lui avait juste manqué ce trois fois rien qui différencie une artiste gracieuse d'une artiste ayant la grâce. On les a vus avoir des choix plus contestables. Oui, quelque affection que j'ai pour eux, à elle la voix royale, à eux la voie de garage.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.