2 min de lecture Télévision

Isabelle Morini-Bosc : "2 mini Kendji découverts lors du concours des jeunes talents"

ÉDITO - Remi Castillo a fêté le 10ème anniversaire de la création des jeunes talents avec un humoriste-charpenté et 2 mini Kendji en devenir.

Rémi Castillo (dans le fond au centre) lors de l'événement "Jeunes Talents du Rire" en novembre
Rémi Castillo (dans le fond au centre) lors de l'événement "Jeunes Talents du Rire" en novembre Crédit : Site officiel de Rémi Castillo
Isabelle Morini-Bosc
Isabelle Morini-Bosc Journaliste RTL

Ma foi, j'ai adoré le spectacle. Cela se passait dans le bassin d'Arcachon, à La Teste très exactement. C'est vrai qu'on y a testé le weekend dernier bien des talents. Oh, ce n'était évidemment pas le son et lumière d'un show au Zénith, plutôt celui d'une cabine d'essayage de maillots de bain, mais cela n'empêchait pas de rire devant la relève, une "relève" qui aurait séduit les téléspectateurs si le spectacle avait été retransmis.
Que fêtait-on? Le dixième anniversaire de la création des "jeunes talents" de Remi Castillo, un ancien de Sud-Radio et de RTL où il animait Vos plus belles années avec Patrick Sébastien. Un animateur qui a toujours préféré servir plutôt que se servir, et à qui on doit la découverte de Jeff Panacloc.

Un humoriste, deux mini Kendji et une styliste

Au départ concentré sur les jeunes talents cinéma-musique-télévision, il a ensuite "décliné" ce label dans tous les domaines (radio, vins, artisanat, humour, métiers-de-bouche, champagne, mode). C'est amusant d'ailleurs de parler de "décliner" pour une "marque" qui n'a fait que grandir. Alors l'autre soir, on s'amusait en suivant Sofiane, l'humoriste-charpenté se riant des  femmes; Marina la catwoman ironisant sur ma faible capacité pulmonaire (si on compte les omoplates, j'ai pourtant tout ce qu'il faut), la fine Stefany confondant portable et sextoy, Alexandre et les films porno ou Julien Strezyk n'essuyant aucun revers face à un Nelson Monfort obligé d'improviser.

Sans oublier 2 mini Kendji en devenir, deux beaux gosses clamant un Je ne regrette rien à faire pâlir Zazie dans The Voice (idem pour la ravissante Hancha), et enfin une formidable jeune styliste aux créations subtiles et fluides, dont on imagine l'effet qu'elles feraient sur des comédienne ayant plus d'argent que de vrai chic sur le dos en mai dernier à Cannes.  Tout ça n'était pas décousu. Et en voilà une qui sait mettre en valeur les bassins. D'Arcachon ou pas. Évidemment. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Télévision
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants