1. Accueil
  2. Culture
  3. Médias et people
  4. Internet : une vidéo pédagogique pour lutter contre les théories du complot
3 min de lecture

Internet : une vidéo pédagogique pour lutter contre les théories du complot

REPLAY / INVITÉ RTL - À l'occasion de la semaine de la presse et des médias, une vidéo pédagogique, produite par les journalistes Luc Hermann et Paul Moreira, va être diffusée dans les écoles pour sensibiliser les jeunes aux théories du complot qui circulent sur Internet.

Une vidéo pédagogique, réalisée par Luc Hermann et Paul Moreira, sera diffusée dans les établissements scolaires afin de lutter contre les théories du complot.
Une vidéo pédagogique, réalisée par Luc Hermann et Paul Moreira, sera diffusée dans les établissements scolaires afin de lutter contre les théories du complot.
Crédit : DAMIEN MEYER / AFP
Les Dessous de l'Ecran du 20 mars 2016
00:22:38
Philippe Robuchon & Anne-Sophie Blot

"Charlie c'est fait exprès", "le 11 septembre, la tour s'est détruite bizarrement", "DSK a été victime d'un complot orchestré par Nicolas Sarkozy", "les médias essaient de nous manipuler". Les théories du complots ne manquent pas sur internet. Les jeunes en sont les premières victimes.
À l'occasion de la Semaine de la presse et des médias dans l'École à partir du lundi 21 mars, les établissements scolaires vont diffuser une vidéo pédagogique destinée à lutter contre ces théories du complot. Luc Hermann, cofondateur avec Paul Moreira de l'agence Premières Lignes (Cash investigation) est l'un des auteurs de cette vidéo. Le projet est soutenu par le ministère de l'Éducation nationale et par France Télévisions. La vidéo a déjà été téléchargée plus de 25 000 fois sur internet. 

Nécessité de débattre avec les jeunes

Il s'agit d'un "petit kit de discussion à destination des élèves dès la classe de la 4e", selon Luc Hermann. "Avec certains auditeurs, téléspectateurs et lecteurs qui ne nous [les journalistes, ndlr] écoutent plus, ne nous regardent plus et ne nous lisent plus, il faut débattre, justifie-t-il. On ne peut pas dire : "ce qu'on vous raconte est faux, nous on va vous dire la vérité". 

L'auteur de Jeu d'influences décrypte le profil des lanceurs de ces théories du complot. "Certains complotistes s'accrochent à des faits réels mais en oublient la moitié, ou ils ne compilent que les faits qui vont dans leur thèse. Certains, je le crains, croient eux-mêmes à leur complot, car ils ne vont regarder qu'une partie de l'information."

Le journalisme a de l'avenir. Mais du bon journalisme, ça coûte cher et ça prend du temps.

Luc Hermann

D'après le baromètre La Croix publié il y a quelques semaines, un Français sur deux ne fait pas confiance aux informations diffusées à la télévision, seulement 30% des gens croient ce qu'on leur dit sur internet. Luc Hermann appelle à la responsabilité des journalistes. "Nous devons faire un très gros travail de pédagogie, expliquer nos sources, nos difficultés, etc." Le grand reporter ne perd pas pour autant espoir dans sa profession. "Le journalisme a de l'avenir. Mais du bon journalisme, ça coûte cher et ça prend du temps."
Ce kit pédagogique devrait aider les professeurs, parfois désemparés face à ces jeunes victimes de manipulations. "Je pense que c'est le rôle des enseignants de donner des conseils à ces jeunes", juge le journaliste de Premières lignes. 

À écouter également dans ce journal

À écouter aussi

- Michel Field, le patron de l'info chez France Télévisions, a annoncé l'arrêt de l'émission politique Des paroles et des actes. Mais il a renouvelé sa confiance à David Pujadas à la présentation du 20 Heures

- Le tournoi des VI Nations restera sur France 2 jusqu'en 2022.
- Le directeur général de D8, Xavier Gandon, du groupe Canal +, quitte ses fonctions. Il sera remplacé par Franck Appietto.
- Jean-Paul Beaudecroux, le paton de NRJ, a qualifié d'"accident industriel" la relance ratée de NRJ12 depuis la rentrée. 
- Audrey Azoulay, la ministre de la Culture, a confirmé l'arrivée de pubs commerciales sur les antennes de Radio France. Le CSA pose ses conditions et veut faire le bilan dans un an. 
- Canal + change le jour de diffusion de L'émission d'Antoine, présentée par Antoine de Caunes. Elle passe du vendredi au jeudi soir à 22h50. 
- Aux Échos, une centaine de personnalités baptisées les "défricheurs", des chefs d'entreprise, hommes politiques, patrons de média ou comédiens, mettent la dernière main à un numéro spécial qui sortira ce lundi 21 mars. 
- Sylvia Anderson, la créatrice des Thunderbirds est morte à 88 ans. Ces séries d'animation anglaises sont baptisées les "sentinelles de l'air" en France. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/