1. Accueil
  2. Culture
  3. Médias et people
  4. France Télévisions va revisiter les talk-shows avec Stéphane Bern et Thomas Thouroude
2 min de lecture

France Télévisions va revisiter les talk-shows avec Stéphane Bern et Thomas Thouroude

À la conférence de rentrée, le groupe public a annoncé la mise en place de 4 talk-shows, dont "Actuality", qui sera animé par Thomas Thouroude, venu de Canal+.

Thomas Thouroude anime "Actuality", un talk-show d'information
Thomas Thouroude anime "Actuality", un talk-show d'information
Crédit : SIPA
"À la télé ce soir" du 30 juin 2016
02:24
Isabelle Morini-Bosc

France Télévisions a présenté le 29 juin sa grille de rentrée. Disons que chaque directeur de chaîne du groupe a fait son bon bilan et rappelé les enjeux avant un spectacle étonnant dans le hall d'entrée avec, entre autres, Christophe Mae, Philippe Torreton, etc. En simples spectateurs, toutes les vedettes du groupe étaient postées sur les marches du hall de France Télévisions.

On le sait, ce sont 4 talk-shows diffusés à la suite l'après-midi qui ont été annoncés, animés par Frédéric Lopez, Stéphane Bern, Amanda Scott, et Thomas Thouroude, transfuge de Canal + que le public de France Télévisons ne connaît pas encore.

4 talk-shows pour la rentrée 2016

Thomas Thouroude a accordé sa première interview "publique" à RTL, pour parler de cette quotidienne qui s'appellera Actuality : "Ce sera plutôt en fin d'après-midi, autour de 18h mais rien n'est encore confirmé question horaires. Ce sera un magazine d'actualité quotidien, en direct, qui répondra aux questions que tout le monde se pose. On est dans un flot continu d'actualité, dans cette émission, on veut aller un peu à rebours. On ne sera pas le 13h et le 20h, on ne sera pas un grand rendez-vous d'informations, c'est très bien fait sur France TV. Notre but sera d'aborder des questions sérieuses et d'autres plus légères, d'y répondre avec simplicité, avec sérieux mais aussi avec un ton un peu divertissant."

4 talk-shows, c'est beaucoup, c'est risqué, mais ça ne fait pas peur au grand patron de France 2, Vincent Meslet : "Toute nouveauté est un risque, toute nouveauté est un espoir. On va revisiter les talk-shows. On veut donner une télévision assez proche de ce qui se fait en première partie de soirée. Au contraire de ce qui se dit, on ne prend pas des risques inconsidérés. C'est plutôt excitant de lancer des nouveautés. Le succès ou le non-succès, ça fait partie du métier et je le porte avec un certain calme."

La chaîne d'information publique "en chantier"

À lire aussi

RTL en a aussi demandé plus au patron de l'information, Michel Field, sur la future chaîne d'information lancée en septembre, très contestée au sein de France Télévisions et du site d'information francetvinfo : "On vous parlera du lieu en tant voulu, c'est encore un vrai chantier. Les accords avec France 24, Radio France et l'INA ont été finalisés il y a peu. C'est un vrai pari. Il y aura à la fois du linéaire - une chaîne classique que l'on va essayer de rendre la moins classique possible - et puis surtout une offre numérique qu'on va essayer de faire très nouvelle, en s'appuyant sur les puissances de convergence. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/