1 min de lecture France 2

"Face au FN, Clémentine Célarié a choisi le panurgisme", constate Pascal Praud

ÉDITO - Sur le plateau de l'émission "On n'est pas couché", la comédienne Clémentine Célarié n'a pas serré la main du numéro deux du FN Florian Philippot.

Pascal Praud Le Praud de l'info Pascal Praud
>
Pascal Praud : "Face au FN, Clémentine Célarié a choisi le panurgisme" Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Les auditeurs ont la parole - Praud
Pascal Praud et Loïc Farge

Samedi 18 mars, Florian Philippot était invité dans On n'est pas couché sur France 2. Lors de son entrée sur le plateau, le vice-président du Front national Florian Philippot a souhaité serrer la main des invités et des chroniqueurs. Une main refusée par Clémentine Célarié. "Ostensiblement, la comédienne feignait de ne pas regarder Florian Philippot, de ne jamais croiser son regard", note Pascal Praud. "C'est important, pour Clémentine Célarié comme pour d'autres, de montrer son opposition au FN. Et quand Philippot a quitté le plateau, elle ne l'a pas salué malgré la main tendue", poursuit-il.

"Clémentine Célarié est dans son droit. Mais alors pourquoi venir dans l'émission ? Elle aurait pu rester chez elle si vraiment Florian Philippot la révulse", constate le journaliste. "Mais non ! Elle préfère mettre en scène cette défiance", raille-t-il.

"Cela fait des années que des artistes, des médiatiques, des journalistes parfois, ostracisent le Front national, et finalement le victimisent, le favorisent plus qu'autre chose", fait remarquer Pascal Praud. "Clémentine Célarié était sur le plateau, c'était l'occasion d'échanger, de débattre, de contester, argument contre argument. Elle a choisi le conformisme, pour ne pas dire le panurgisme de quelques-uns", analyse-t-il. "On ne discute pas avec le FN et on tourne les talons : convenons que depuis trente-cinq ans, cette stratégie n'est guère efficace", conclut le journaliste.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
France 2 Médias Politique
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants