1. Accueil
  2. Culture
  3. Médias et people
  4. Eurovision : Marianne James craint "une chasse aux gays"
2 min de lecture

Eurovision : Marianne James craint "une chasse aux gays"

REPLAY - La chanteuse est très inquiète du climat dans lequel va se dérouler l'Eurovision. La finale aura lieu le 13 mai prochain à Kiev.

Jade, Marianne James, Eric Dussart
Jade, Marianne James, Eric Dussart
Eurovision: Marianne James met en garde les gays devant la "chasse aux PD"
02:32
Marianne james: "Vous avez de la merde dans les oreilles!"
00:51
On refait la TV : Marianne JAMES
25:30
La fiche de renseignements Marianne James
05:27
Le zapping de la semaine
02:25
Le replay de l'invitée Marianne James
05:24
On a raison ou on est un C..
06:45

Une gouaille, une faconde légendaires. Marianne James communique sa bonne humeur partout où elle passe et en irradie le Studio 4 de RTL avant son décollage pour Kiev: "On va revenir, on sera tous lumineux car c'est à 80 km de Tchernobyl, nous allons être irradiés de bonheur", s'amuse-telle. 

Philanthrope, elle devient féroce lorsque les droits humains sont bafoués. D'où sa vive inquiétude concernant le déroulement du prochain concours de l'Eurovision en Ukraine. La délégation Russe est interdite de territoire, ce qui amuse l'ancienne jurée de la Nouvelle Star: "Au cas où peut-être les Russes auraient infiltré une fausse maquilleuse qui serait un agent secret. Donc on est dans James Bond." Mais la suite est moins amusante: "La position de Poutine sur les homosexuels est tellement redoutable. En Ukraine on a aussi ce climat là, car on casse aussi beaucoup du Pédé." Et d'appeler la communauté gay à la plus grande vigilance: "J'ai peur qu'il y ait des mecs avec des 4X4 et des battes de baseball et que ce soit la chasse aux pédés, en Ukraine comme en Russie c'est un sport. Il y a de la xénophobie dans ces pays là." Et de conclure: "Peut-être que l'ambassadeur va me refuser mon passage en Ukraine." (voir video). Il faut dire que la situation est préoccupante en matière de droits LGBT au pays des Tsars. Amnesty International et Human Rights Watch tirent la sonnette d'alarme. Selon le journal d'opposition "Novaïa Gazeta", des "prisons secrètes" abriteraient des centaines de gays torturés à coups d'électrochocs en Tchétchénie. Plusieurs morts seraient déjà à déplorer. Un député britannique vient de parler d'une purge anti-gay programmée par Ramzan Kadyrov, leader de cette république qui fait partie de la Russie. "Des actes odieux" que condamne Emmanuel Macron

“La liberté d'aimer n'est pas moins sacrée que la liberté de penser.”

Victor Hugo

Plus légères, les séquences où l'interprète de la célèbre cantatrice castratrice Ulrika von Glott se souvient des séquences de télévision qui l'ont marquée. Florence Foresti en Isabelle Adjani chez Laurent Ruquier par exemple. Au micro d'Eric Dussart et de Jade ce samedi et dimanche, Marianne James répond avec une franchise déconcertante. Que ce soit le peu d'estime qu'elle porte à TPMP sur C8 ou son attachement à Arte, cet électron libre ne s'interdit rien. Tout simplement parce qu'elle est libre, justement. 

On refait la télé, c'est à 13H30 sur RTL. Le replay c'est à 14H. Alors si vous n'avez pas de "la merde dans les oreilles" comme le disait Marianne (voir video ci-dessous), rejoignez-nous.

À lire aussi

Excellent samedi à l'écoute de la télé sur RTL.

Michael MULLER

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/