3 min de lecture Eurovision

Eurovision : pourquoi la Russie a décidé de boycotter le concours

ÉCLAIRAGE - Interdiction de séjour, boycott et censure à la télévision… L'Eurovision, qui se déroulera le 13 mai à Kiev, est une fois de plus en proie à de vives tensions politiques qui ont amené la Russie à renoncer.

Ioulia Samoïlova, la candidate russe privée d'Eurovision
Ioulia Samoïlova, la candidate russe privée d'Eurovision Crédit : Capture Youtube / Eurovision
lucie valais
Lucie Valais
Journaliste

La diplomatie internationale continue de faire parler d'elle sur la scène de l'Eurovision. Le conflit qui agite l'édition 2017 du concours de chant européen oppose une nouvelle fois la Russie à l'Ukraine, pays organisateur de la compétition. La chanteuse russe Ioulia Samoïlova, 27 ans, était en lice pour le prochain concours de l'Eurovision, qui se déroulera à Kiev, le 13 mai prochain, avec le titre Une flamme brûle.

Mais la porte-parole des services spéciaux ukrainiens (SBU) a fait savoir le 22 mars dernier que la candidate était interdite d'entrée sur le territoire pour une durée de trois ans. "Cette décision a été prise en raison d'informations reçues sur sa violation de la loi ukrainienne", a-t-elle ajouté, comme le rapporte L'Express.

La chanteuse russe est accusée d'avoir donné un concert en Crimée en 2015, alors que l'annexion de la péninsule ukrainienne par les forces russes tend les relations entre les deux pays depuis le printemps 2014. Une performance réalisée en dépit de l'interdiction formelle pour un étranger de se rendre sur le territoire ukrainien sans autorisation de Kiev. Une première "provocation" pour le pays organisateur de l'Eurovision.

À lire aussi
Le duo Madame Monsieur sur le plateau d'"On n'est pas couché", le samedi 26 mai 2018 eurovision
"On n'est pas couché" : quand Yann Moix compare Madame Monsieur à Christophe Maé

Après l'annonce de l'interdiction de séjour d'Ioulia Samoïlova, l'organisateur de l'Eurovision, l'Union européenne de radio-télévision (UER), a proposé jeudi 23 mars que la jeune femme de 27 ans se produise en duplex depuis Moscou, par satellite. Une offre déclinée par la chaîne de télévision russe, Perviy Kanal.

>
Julia Samoylova - Flame Is Burning (Russia) Eurovision 2017 - Official Video

Le bras de fer politique sur la scène de l'Eurovision

La qualification de l'artiste russe avait déjà déclenché une vive vague de réactions dans son pays. Certaines voix se sont élevées pour dénoncer un "choix politique". La jeune femme est en effet atteinte d'une maladie génétique et obligée de se déplacer en fauteuil roulant. La nomination de la jeune chanteuse, jugée "inattaquable" du fait de son handicap, a été dénoncée comme étant hypocrite, dans un pays où les personnes handicapées sont toujours discriminées.

Les tensions entre la Russie et l'Ukraine avaient quant à elle déjà été attisées en 2016, à la suite de la victoire à l'Eurovision de Jamalacandidate ukrainienne originaire de la communauté tatare de Crimée. La jeune chanteuse l'avait emporté grâce à 1944, un titre qui parle de la déportation orchestrée par Staline lors de la Seconde Guerre mondiale. Sa victoire avait déclenché un tollé en Russie, exacerbant les tensions déjà vives entre les deux pays voisins.

La Russie boycotte l'Eurovision

L'UER, qui offrait à Ioulia Samoïlova de chanter en duplex de Moscou, a donc dû essuyer le refus de Perviy Kanal, la chaîne publique russe, qui dénonce une "décision cynique" de l'Ukraine. "La Russie boycottera le concours européen, elle n'a pas l'intention de changer de candidat et n'enverra donc personne à Kiev. Pour ne pas contrarier les téléspectateurs russes, le show ukrainien ne sera retransmis par aucune chaîne de la télévision russe", a expliqué un journaliste de la Compagnie de radio-télévision d'État interrogé par Le Courrier International

D'ailleurs, le site d'actualité ajoute que la Russie, quel que soit le prochain pays organisateur, représentera en 2018 la même candidate. Frank-Fieter Freiling, le Président du comité d'organisation, explique toutefois que l'Union européenne de radio-télévision continue de faire son maximum pour que la Russie participe au concours. 

"Depuis le début, il était clair que nous attendions que tous les participants qualifiés puissent participer. Cependant, si la décision est maintenue et que la candidate russe n'est pas autorisée à entrer [en Ukraine], l'UER continuera de chercher à garantir malgré tout la participation de la Russie", explique-t-il au quotidien allemand Der Tagesspiegel.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Eurovision Télévision Crise ukrainienne
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787839326
Eurovision : pourquoi la Russie a décidé de boycotter le concours
Eurovision : pourquoi la Russie a décidé de boycotter le concours
ÉCLAIRAGE - Interdiction de séjour, boycott et censure à la télévision… L'Eurovision, qui se déroulera le 13 mai à Kiev, est une fois de plus en proie à de vives tensions politiques qui ont amené la Russie à renoncer.
https://www.rtl.fr/culture/medias-people/eurovision-2017-pourquoi-la-russie-ne-participera-pas-au-concours-7787839326
2017-03-27 16:10:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/wIZ11ac4gjcK24lPo_5pgQ/330v220-2/online/image/2017/0327/7787843066_ioulia-samoilova-la-candidate-russe-privee-d-eurovision.JPG