3 min de lecture Télévision

Isabelle Morini-Bosc : "À l'Eurovision, Alma mérite un pont d'or"

ÉDITO - Avant la finale de l'Eurovision le 13 mai prochain à Kiev, Alma la candidate qui représentera la France, doit séduire le plus large public possible.

Alma représentera la France à l'Eurovision
Alma représentera la France à l'Eurovision Crédit : capture d'écran YouTube
Isabelle Morini-Bosc
Isabelle Morini-Bosc Journaliste RTL

"De tous les ponts que vous avez, c'est celui de l'Alma que je préfère", me disait hier un touriste fou de Paris. Coïncidence, je sortais de France Télévisions, où venait de nous être révélé le dispositif sur l'Eurovision. Et qui nous représente à ce concours je vous le demande ? Alma, consacrée (ou pas) en mai, le mois des jours fériés. Donc des ponts. Ponts, pont de l'Alma, vous me suivez ? Ce mauvais jeu de mots étant fait, on peut revenir sur la conférence en général et sur cette artiste en particulier, artiste que Steven Bellery vous a fait découvrir hier matin dans Laissez-vous tenter

Ce qui transparaissait, c'est que plus rien n'est désormais laissé au hasard côté organisation: "On" est passé à la vitesse supérieure. C'est un peu comme si La Belle au bois dormant s'était endormie au temps du Minitel et des télex, pour se réveiller à l'heure de "l'iPhone 12", et des voyages inter-galaxies. Et nous aussi, nous nous étions quelque part complètement assoupis en 2015 après avoir, des années durant, attendu des miracles sans les voir venir. C'est un peu ce que disait l'ancien patron de TF1 dans un autre domaine, "On m'avait promis des prix Nobel, j'ai vu les prix mais pas le Nobel !". Nous avions beau tenir à cette manifestation comme on tient à la dinde à Noël -par tradition-, cela devenait compliqué ! 

La technique du cheval de Troie

2015 aura constitué le coup de grâce avec Lisa Angell. Le problème ne venait pas d'elle, mais du choix de la chanson et du contexte. La chanson ? Bien écrite, bien dite, elle nécessitait d'avoir un grand moral au départ pour en conserver un petit à l'arrivée. Lisa chantait (très bien), on déchantait. Elle pouvait d'autant moins l'emporter que le contexte politique mondial paralyse et parasite les résultats depuis longtemps. Le vote "communautaro-international" aussi. Pourquoi résister à la tentation de voter pour le représentant de sa nation d'origine quand on vit à l'étranger et qu'on a le mal du pays ? L'année 2015 s'était donc terminée sur un bilan si lourdement négatif que France Télévisions s'interrogeait. Fallait-il tout laisser tomber ou au contraire "y aller à fond", abandonner l'artisanat pour l'industrie lourde ? Le groupe trancha : "OK pour en faire plus afin de faire mieux" ! C'était le bon choix...

À lire aussi
La troisième saison de "Stranger Things" arrive le 4 juillet 2019 sur Netflix Stranger Things
"Stranger Things 3" : les 4 infos à retenir de la nouvelle bande-annonce
>
Alma - Requiem (Clip officiel) Date :

Comparable à ce qu'avait fait 9 ans plus tôt France 2 avec Fais pas ci, fais pas ça : après l'échec de cette fiction le samedi à 19 heures, France 2 avait en effet choisi de diffuser la suite en version longue à 20h50, au lieu de l'arrêter. Après Fais pas ci fais pas ça, voici donc "Fais corps avec Alma". Qui elle est justement partout. C'est la technique du cheval de Troie : "On" va chercher le public partout où il est, "on" tourne la tournée, "on" fait voyager la candidate qui, elle, fait voyager le public, "on" fait passer la chanson partout (radio,télé, plateformes), bref ,"on" matraque pour la bonne cause. 

Alma, une candidate simple et attachante

C'est vrai pour Alma cette année, c'était déjà vrai pour Amir l'an dernier, un Amir toujours porté par l'onde (forcément) de choc qui va d'ailleurs le ramener vers l'Eurovision. Il sera ainsi le 13 mai l'un des commentateurs de la finale aux côtés de Stéphane Bern et Marianne James, laquelle aura également assuré la demi-finale sur France 4 avec Jarry. Pour la petite histoire, précisons qu'Alma était si tétanisée par le trac hier qu'elle a éclaté en sanglots avant de rejoindre le "staff" et une salle pleine de journalistes.

Si l'exercice était compliqué, il a toutefois été réussi. Elle est apparue simple et attachante, ni trop ni pas assez, forte et fragile, offrant ensuite un mini-concert face (aussi) à ses fans qui avaient droit de cité et d'entrée. Malgré son stress et sans strass, elle a donc "assuré". Alors, même si j'aimerais secrètement que Marie Myriam batte le record de durée (40 ans sans être "doublée"), j'admets souhaiter voir notre représentante "sur le podium". Ou 4e comme le délicieux Loïc Nottet, candidat de la Belgique en 2015. Parce que notre Alma mérite forcément... un pont d'or.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Télévision Musique Isabelle Morini-Bosc
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7788096208
Isabelle Morini-Bosc : "À l'Eurovision, Alma mérite un pont d'or"
Isabelle Morini-Bosc : "À l'Eurovision, Alma mérite un pont d'or"
ÉDITO - Avant la finale de l'Eurovision le 13 mai prochain à Kiev, Alma la candidate qui représentera la France, doit séduire le plus large public possible.
https://www.rtl.fr/culture/medias-people/eurovision-2017-isabelle-morini-bosc-alma-pont-d-or-7788096208
2017-04-12 19:42:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/ssotbif00UOBiOLnxNGpoA/330v220-2/online/image/2017/0209/7787171859_alma-representera-la-france-a-l-eurovision.PNG