1 min de lecture Censure

Étienne Daho : la pochette de son album censurée par Polydor

La pochette du dernier album d'Étienne Daho n'a pas été censurée par la RATP mais bien par Polydor, la maison de disques du chanteur.

Étienne Daho
Étienne Daho Crédit : AFP/THOMAS COEX
Fanny Bonjean
Fanny Bonjean
et La rédaction numérique de RTL

Les chansons de l'innocence retrouvée, dernier album d'Étienne Daho, affiche sur sa pochette une photo du chanteur avec une femme aux seins nus, ne portant qu'un string et de longs gants.

Or, sur les affiches publicitaires placardées dans les couloirs des métros et RER parisiens, les seins sont cachés par un bandeau où figurent le nom de l'artiste et celui de l'album. Cette censure ne serait pas le fait de la RATP, comme l'annonçait Le Parisien, mais de Polydor même, la maison de disques du chanteur.

"La maison de disques nous avait auparavant envoyé une photo sans bandeau, mais elle nous a ensuite renvoyé un deuxième visuel [avec le bandeau] en nous demandant de le valider comme étant celui sélectionné par l'artiste", s'est défendu Sylvie Doerflinger, directrice juridique de "Métrobus", gestionnaire des publicités dans le réseau RATP, interrogée par RTL.

En fin d'après-midi, la RATP et Métrobus (régisseur de publicité) ont tenu à entériner cette version. Dans un communiqué, les deux entités "démentent formellement les informations" du Parisien. "C'est la maison de disques elle-même qui a adressé à Métrobus, le 11 octobre dernier, le visuel comportant un bandeau "Etienne Daho L'innocence retrouvée", en précisant qu'il avait été validé par l'artiste et avait sa préférence", font-elles valoir.

À lire aussi
Illustration "South Park" médias
Netflix écarte des épisodes de South Park en France

Contacté par RTL, le label Polydor n'a pour le moment pas donné suite.

Les chansons de l'innocence retrouvée
Les chansons de l'innocence retrouvée Crédit : Polydor
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Censure Culture-loisirs Info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants