1. Accueil
  2. Culture
  3. Médias et people
  4. États-Unis : la tendance du "no make up" gagne les stars
2 min de lecture

États-Unis : la tendance du "no make up" gagne les stars

Alicia Keys, Cameron Diaz, Drew Barrymore, Gwyneth Palthrow... Toutes ces célébrités américaines ont décidé de ne plus porter de maquillage pour rester au naturel.

Alicia Keys, sans maquillage, au défilé Tom Ford à New York le 7 septembre 2016
Alicia Keys, sans maquillage, au défilé Tom Ford à New York le 7 septembre 2016
Crédit : FRAZER HARRISON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
États-Unis : la tendance du "no make up" gagne les stars
00:03:20
Philippe Corbé & Loïc Farge

Le mouvement "no make up", c’est le combat qui monte contre le maquillage. Parmi ses adeptes, Alicia Keyes. La superbe chanteuse, pianiste et mélodiste est l'un des coachs assis dans les fauteuils rouges de The Voice. Maman de 35 ans, elle a vendu des dizaines de millions d’albums. Dans l'émission tournée en haute définition, sous les spots très puissants d’un studio, elle est sans maquillage. C'est comme cela maintenant depuis le mois de mai.

Jusqu'à présent, elle ne sortait jamais chez elle, même pour aller acheter un café, avec un visage nu. Quand elle a chanté cet été pour Hillary Clinton à la convention démocrate à Philadelphie, elle était déjà sans maquillage. On avait bien compris à quel point ce soir-là que cela avait un sens politique : pour pour la première fois de l’histoire, une femme était désignée candidate d’un grand parti.

Pour Alicia Keyes, c'est en fait un refus de la "tyrannie du maquillage". Elle raconte qu’elle s’inquiétait en permanence de savoir si son visage était parfait. Elle redoutait sans cesse une photo de paparazzi ou un selfie avec un fan dans la rue sur lequel son maquillage aurait un défaut. C’était une pression permanente.

Mais ce qui est intéressant, c’est que son propos va plus loin et concerne toutes les femmes. Pourquoi devraient-elles se cacher derrière des couches de peinture pour être jolies ? Pourquoi attend-on qu’elles se dissimulent derrière un masque ? Pourquoi les femmes au naturel ne pourraient être pas être naturellement belles ? Pourquoi un homme au réveil avec les yeux fatigués serait-il "charmant", et une femme sans mascara, fond de teint et rouge à lèvres, "négligée" ? Pourquoi notre société, notre culture, ce qu’on considère comme beau ou laid, impose aux femmes des standards de beauté, de perfection, qu’elle n’exige pas des hommes ?

À lire aussi

D'autres personnalités d’Hollywood sont depuis apparues depuis sans maquillage, notamment dans des selfies postés fièrement sur des réseaux sociaux : Beyoncé, Cameron Diaz, Drew Barrymore, Gwyneth Palthrow, toutes de très belles femmes. C'est frappant de voir à quel point leur visage sans maquillage est différent, plus doux, plus sensible, parfois un peu plus âgé, mais plus "juste", plus sincère.

C’est une révolution dans ce pays où les femmes, dès qu’elles ont un peu de pouvoir, se doivent d’être maquillées, excessivement maquillées, beaucoup plus qu’en France. Cela va tellement loin ce mouvement "no make up" que la bimbo Kim Kardashian, la plus factice des vedettes d’Hollywood, est apparue sans maquillage à Paris pour le défilé Balenciaga, quelques heures avant d’être cambriolée.

Mais c’est là qu'on voit que ce mouvement trouve sa limite : comme la mode c’est désormais pas de maquillage, et bien des marques constatent une augmentation des ventes des produits de maquillage qui corrigent les défauts tout en donnant l’impression d’être "au naturel". Car maintenant des femmes sentent une pression supplémentaire : être belles "nature", sans pouvoir tricher un peu avec l’aide du maquillage.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/