2 min de lecture France Télévisions

Ernotte sauve "Envoyé Spécial" et "Complément d'enquête", mais la défiance persiste

DÉCRYPTAGE - Les magazines d'investigation de France 2 étaient menacés par une restructuration de l'info du groupe audiovisuel public.

Delphine Ernotte, présidente de France Télévisions le 5 mars 2017
Delphine Ernotte, présidente de France Télévisions le 5 mars 2017 Crédit : Benjamin Cremel / AFP
Laurent Marsick
Laurent Marsick
Journaliste RTL

Delphine Ernotte, la patronne de France Télévisions, a tranché concernant le brûlant dossier des magazines de France 2. Les arbitrages finaux ont donc été rendus mardi 28 novembre. Selon les informations de RTL, confirmant celles de l'AFP, l'addition sera bien moins salée que celle crainte par les journalistes d'Envoyé Spécial et Complément d'Enquête depuis plusieurs jours.

Première décision : la programmation actuelle sera maintenue. Autrement dit, point de réduction du nombre de numéros des deux magazines ni de passage en prime time de Complément d'Enquête. La programmation des "Jeudis de l'info" restera ainsi inchangée en 2018 avec trois numéros d'Envoyé spécial et de Complément d'Enquête par mois, puis un jeudi par mois dévolu à L'Émission politique de Léa Salamé.

Deuxième décision, les suppressions de postes en 2018 au sein de la direction de l'information sont largement revues à la baisse. Alors que le chiffre de 66 équivalents temps plein (ETP) avait été avancé, le service de Yannick Letranchant (directeur de l'information) devra finalement se séparer de 30 ETP sur les près de 1.340 qu'il compte actuellement

À lire aussi
Kévin, éliminé de "N'oubliez pas les paroles" après 43 victoires médias
Kévin, 25 ans, remporte le plus gros gain de l'histoire de la télévision publique

Delphine Ernotte espère éviter la motion de défiance

Les magazines d'info du jeudi perdront pour leur part 3 ETP, alors que le chiffre de 10 avait été avancé dans un premier temps, comme Le Monde s'en faisait l'écho mardi matin. De telles mesures parviendront-elles à calmer les revendications des journalistes de France 2 ? Depuis plusieurs jours, ces derniers se sont livrés à un intense travail de lobbying sur les réseaux sociaux et dans les médias, doublé de l'organisation d'une assemblée générale le 23 novembre dernier.

Lors de cette dernière, ils avaient évoqué la possible mise au vote d'une motion de défiance contre Delphine Ernotte, si cette dernière ne les recevait pas et n'amendait pas les pistes d'économies dévoilées par Yannick Letranchant. Leurs deux revendications ont finalement été entendues, puisque Delphine Ernotte a reçu les représentants des journalistes mardi, à 15 heures, pour leur présenter officiellement ses arbitrages.

Une nouvelle AG a été prévue dans la foulée pour faire un point sur la situation et décider de la mise au vote ou non de la fameuse motion de défiance. Delphine Ernotte espérait sans doute s'en être prémunie par ces arbitrages relativement cléments, alors que France Télévisions a été contraint à l'automne par le gouvernement de réaliser 50 millions d'euros d'économies dès l'année prochaine. Mais il semble qu'elle doive y faire face dans les jours qui viennent. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
France Télévisions Télévision Médias
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7791176331
Ernotte sauve "Envoyé Spécial" et "Complément d'enquête", mais la défiance persiste
Ernotte sauve "Envoyé Spécial" et "Complément d'enquête", mais la défiance persiste
DÉCRYPTAGE - Les magazines d'investigation de France 2 étaient menacés par une restructuration de l'info du groupe audiovisuel public.
https://www.rtl.fr/culture/medias-people/ernotte-sauve-envoye-special-et-complement-d-enquete-mais-la-defiance-persiste-7791176331
2017-11-29 15:58:08
https://cdn-media.rtl.fr/cache/Y5d_J-P7H2FsKHAXLKsD4A/330v220-2/online/image/2017/0424/7788270482_delphine-ernotte-presidente-de-france-televisions.jpg