1 min de lecture Affaire Bettencourt

Eric Woerth a-t-il "bradé" l'hippodrome de Compiègne ?

Ce sont "Le Canard enchaîné" et "Marianne" qui sortent ces informations. Eric Woerth a autorisé, lorsqu'il était ministre du Budget, la vente à des connaissances d'une parcelle de la forêt de Compiègne, dans l'Oise, à un prix très inférieur au marché. Selon les deux hebdomadaires, cette parcelle, comprenant un hippodrome et un golf, a été cédée pour 2,5 millions d'euros à une société de course alors qu'elle en vaudrait dix fois plus. Le ministère du Budget a répondu que cette vente était "complètement régulière" et qu'elle s'est révélée bénéfique pour les finances de l'Etat. Le ministre du Travail est actuellement au cœur d'une polémique dans l'affaire Bettencourt, où celui-ci a été accusé d'être intervenu en faveur de la situation fiscale de Liliane Bettencourt, ou d'avoir reçu de l'argent.

Micro RTL
La rédaction de RTL Journalistes RTL

Selon le "Canard enchaîné", la vente s'est faite sans enchères, ni appel d'offres alors que les sociétés de courses ne peuvent bénéficier d'un tel privilège selon une décision du Conseil d'Etat de 1979. Six jours avant son départ du ministère du Budget, Eric Woerth, au centre d'une tempête politique dans l'affaire Bettencourt, aurait imposé par arrêté à l'Office national des forêts de vendre pour 2,5 millions d'euros "ce joyau de 57 hectares" à une association privée, la Société des courses de Compiègne jusqu'alors locataire des lieux.

Selon le "Canard Enchaîné", cette parcelle de la forêt de Compiègne, ainsi que ses équipements, vaudrait au moins 20 millions d'euros.

***L'hebdomadaire "Marianne" publie pour sa part une lettre montrant qu'Eric Woerth s'est occupé personnellement du dossier et qu'il a donné son accord à cette vente.

Le président de la Société des courses de Compiègne, qui a acquis cette parcelle, est l'un des dirigeants de France Galop, association dont Florence Woerth, épouse de l'actuel ministre du Travail, fait partie depuis 2003, dit le Canard enchaîné.

Florence Woerth voit dans cet article "une nouvelle marque de la détermination de ceux qui cherchent à nuire à la famille Woerth", a déclaré son avocat, Me Antoine Beauquier. Le ministère du Budget affirme qu'il était parfaitement légal de céder des parcelles de forêt à certaines conditions environnementales "qui ont toutes été remplies".

Sollicité par l'AFP, le ministère de l'Agriculture a expliqué qu'"il y avait  bien eu" des échanges entre les ministres Woerth et Le Maire pour la cession de l'hippodrome, et que "ces opérations ont été réalisées dans le strict respect du droit".

Lire la suite
Affaire Bettencourt Gouvernement Politique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
5945027912
Eric Woerth a-t-il "bradé" l'hippodrome de Compiègne ?
Eric Woerth a-t-il "bradé" l'hippodrome de Compiègne ?
Ce sont "Le Canard enchaîné" et "Marianne" qui sortent ces informations. Eric Woerth a autorisé, lorsqu'il était ministre du Budget, la vente à des connaissances d'une parcelle de la forêt de Compiègne, dans l'Oise, à un prix très inférieur au marché. Selon les deux hebdomadaires, cette parcelle, comprenant un hippodrome et un golf, a été cédée pour 2,5 millions d'euros à une société de course alors qu'elle en vaudrait dix fois plus. Le ministère du Budget a répondu que cette vente était "complètement régulière" et qu'elle s'est révélée bénéfique pour les finances de l'Etat. Le ministre du Travail est actuellement au cœur d'une polémique dans l'affaire Bettencourt, où celui-ci a été accusé d'être intervenu en faveur de la situation fiscale de Liliane Bettencourt, ou d'avoir reçu de l'argent.
https://www.rtl.fr/culture/medias-people/eric-woerth-a-t-il-brade-l-hippodrome-de-compiegne-5945027912
2010-07-14 19:50:00