1 min de lecture People

Le rappeur Drake et Jennifer Lopez sont-ils déjà séparés ?

D'après le site "E!", les tourtereaux en couple depuis deux mois auraient déjà décidé de prendre un peu d'air.

Jennifer Lopez et Drake s'affichent sur Instagram
Jennifer Lopez et Drake s'affichent sur Instagram Crédit : Instagram/Jennifer Lopez
Cécile De Sèze
Cécile De Sèze
Journaliste RTL

Ça n'aura duré que deux mois. Le couple glamour formé par Drake et Jennifer Lopez serait déjà dans la tourmente selon le site américain E!. D'après une de leur source, les deux stars de l'industrie musicale "ont pris un peu de temps loin l'un de l'autre, pas parce qu'ils n'ont pas envie d'être ensemble, mais parce que leurs emplois du temps deviennent complètement déments." "J-Lo et Drake se parlent toujours, les gens doivent savoir qu’ils ne sont pas fâchés et qu’au­cun inci­dent ne s’est produit", a ajouté cette même source.

Une théorie qui aurait été confirmée par un poste Instagram de J-Lo ce week-end. L'image d'une citation qu'il est courant de posté en cas de peine de cœur ou de rupture : "Tout est une question de timing. Si ça doit arriver, ça arrivera, et pour les bonnes raisons". Pourtant, certains estiment qu'une troisième personne pourrait se cacher derrière la véritable raison de la rupture : Rihanna.

Dans les colonnes du Life & Style Magazine, une source aurait confié que les deux artistes auront "toujours un lien spécial". Fin août dernier, aux MTV VMAs, Drake avait fait une déclaration enflammée à l'interprète de Diamonds sur scène. Beaucoup aiment alors imaginer qu'il ne l'a pas oubliée et que leur histoire pourra, un jour peut-être, vraiment démarrer. 

Une photo publiée par Jennifer Lopez (@jlo) le

La rédaction vous recommande
Lire la suite
People
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants