1. Accueil
  2. Culture
  3. Médias et people
  4. Départ de Claire Chazal : "Je suis toujours étonné que les choses soient dites brutalement, sans un mot de remerciement", réagit PPDA
1 min de lecture

Départ de Claire Chazal : "Je suis toujours étonné que les choses soient dites brutalement, sans un mot de remerciement", réagit PPDA

DOCUMENT RTL - PPDA dénonce la brutalité de l'éviction de Claire Chazal du JT de TF1 et regrette "l'exécution en place publique".

La présentatrice du Journal télévisé de TF1, Claire Chazal, le 7 octobre 2013.
La présentatrice du Journal télévisé de TF1, Claire Chazal, le 7 octobre 2013.
Crédit : AFP / KENZO TRIBOUILLARD
Départ de Claire Chazal : "Je suis toujours étonné que les choses soient dites brutalement, sans un mot de remerciement", réagit PPDA
00:46
Laurent Marsick & Claire Gaveau

L'annonce du départ de Claire Chazal a été un petit tsunami. Si son éviction était quelque peu attendue, la manière fait largement débat. Juste après la rentrée télévisée, la patronne du JT du weekend de TF1 est convoquée par Nonce Paolini, PDG de la chaîne. Si elle souhaitait aller jusqu'aux élections pour que la boucle soit bouclée, la direction de la chaîne en a décidé autrement.

Patrick Poivre d'Arvor, qui avait été évincé de la chaîne de 2008, a vivement réagi à cette nouvelle. "Je suis toujours très étonné de voir que ce sont des entreprises de communication qui devraient s'y connaître en relations humaines. Je suis toujours étonné que les choses soient dites brutalement, sans un mot de remerciement", a-t-il déclaré sur RTL

Si l'ancien présentateur vedette du JT ne critique pas le choix, il critique vivement la manière en évoquant un "petit couperet". "Évidemment personne n'est opposé au renouvellement. On a tous bénéficié de renouvellement mais ces choses là se préparent, s'annoncent, se discutent avec les intéressés. Il n'y a pas besoin de les exécuter en place publique", a-t-il regretté.

Il faut remercier ceux qui nous ont engagés et oublier ceux qui nous ont virés

PPDA

PPDA, qui a "du mal à s'habituer à ces mœurs là", n'oublie pas ce moment où il a brutalement été évincé de son siège après plus de 21 ans de présentation. "Je crois qu'il faut remercier ceux qui nous ont engagés et oublier ceux qui nous ont virés", a-t-il conclu tel un conseil à son ancienne collègue. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/