2 min de lecture Télévision

David Pujadas : son éviction de France 2 liée à l'élection d'Emmanuel Macron ?

Trois jours seulement après l'élection du nouveau président de la République, David Pujadas est écarté du 20 heures. Delphine Ernotte, présidente de France Télévisions, affirme que c'est sa décision à elle seule.

David Pujadas sur le plateau du 20h de France 2
David Pujadas sur le plateau du 20h de France 2 Crédit : Capture France 2
lucie valais
Lucie Valais
Journaliste

L'un arrive à son poste, l'autre quitte le petit écran, coïncidence ? La question pourrait se poser. Après seize ans de bons et loyaux services, David Pujadas a été évincé de la présentation du 20 heures par la directrice de France Télévisions, Delphine Ernotte, ce mercredi 17 mai. Trois jours seulement après l'arrivée d'Emmanuel Macron à l'Élysée.

La décision de se séparer du présentateur emblématique de la chaîne aurait-elle pu être influencée par le nouveau président de la République ? Si de nombreuses rumeurs spéculent sur l'enchaînement de ces deux bouleversements, la direction de France Télévisions s'en défend fermement.

"C'est ma décision", a déclaré Delphine Ernotte devant la rédaction de France 2, quand David Pujadas lui, confie que ce n'est pas la sienne, et "qu'elle ne [leur] a pas été expliquée". Après cette annonce, c'est toute la rédaction qui exprime sa surprise, représentée par Marie-Sophie Lacarrau, qui a rendu hommage à son collègue à la fin de son journal de 13 heures.

Les raisons officielles du départ de Pujadas

Un départ d'autant plus inattendu que les audiences du 20 heures de la chaîne sont bonnes, et se rapprochent de celles de TF1, le maître des JT du soir. Selon le site d'actualité Puremédias, c'est Anne-Sophie Lapix qui serait pressentie pour devenir le nouveau visage de la grande-messe de France 2. Malgré les rumeurs, le départ de David Pujadas n'aurait aucun lien avec l'arrivée d'Emmanuel Macron au pouvoir

À lire aussi
G. R. R. Martin à l'avant-première de "Tolkien" littérature
"Game of Thrones" : George R. R. Martin révèle en quoi sa fin sera différente

Étant une chaîne du service public, l'État est actionnaire de France Télévisions. Delphine Ernotte a pourtant précisé devant la rédaction de France 2, que son choix "n'est pas lié au nouveau président de la République". D'après Le Point, c'est Michel Field, directeur de l'information de la chaîne, qui aurait convoqué David Pujadas, et lui aurait reproché d'être "trop perso" dans la conception du journal. 

Enfin, selon Le Figaro, Delphine Ernotte expliquerait que cette décision est "sans doute le point final d'une volonté cachée depuis deux ans [date de son arrivée à la tête du groupe NDLR], tandis qu'une source indique que "la présidente avait une conviction personnelle et le renouvellement politique actuel a facilité la prise de décision". Comme pour le gouvernement, il souffle un vent de nouveauté sur les médias français.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Télévision David Pujadas France Télévisions
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7788584200
David Pujadas : son éviction de France 2 liée à l'élection d'Emmanuel Macron ?
David Pujadas : son éviction de France 2 liée à l'élection d'Emmanuel Macron ?
Trois jours seulement après l'élection du nouveau président de la République, David Pujadas est écarté du 20 heures. Delphine Ernotte, présidente de France Télévisions, affirme que c'est sa décision à elle seule.
https://www.rtl.fr/culture/medias-people/david-pujadas-son-eviction-de-france-2-liee-a-l-election-d-emmanuel-macron-7788584200
2017-05-17 16:38:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/MF7jw59qKJJyHqe_mD5Glg/330v220-2/online/image/2016/0530/7783442718_david-pujadas-sur-le-plateau-du-20h-de-france-2.jpg