1 min de lecture Info

Chris Brown blanchi dans une affaire de délit de fuite

Le rappeur américain Chris Brown, qui avait défrayé la chronique en frappant en 2009 la chanteuse Rihanna, a été blanchi jeudi dans une affaire de délit de fuite. Il n'en a pas fini pour autant avec la justice.

Le rappeur Chris Brown et sa victime ont trouvé un accord
Le rappeur Chris Brown et sa victime ont trouvé un accord Crédit : ALBERTO E. RODRIGUEZ / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Une juge de la Cour supérieure de Los Angeles a classé l'affaire de délit de fuite de Chris Brown après que le chanteur de 24 ans et sa victime eurent conclu un accord.

Aucune somme d'argent échangée

De son aveu même, Chris Brown avait embouti l'arrière d'une Mercedes avec son Range Rover le 21 mai dernier près de Toluca Lake, au nord de Los Angeles.

Mais il a assuré qu'il avait échangé toutes les informations nécessaires avec la conductrice de la Mercedes et qu'il n'avait pas fui après l'accident.
Le bureau du procureur s'est élevé contre la décision de la juge, affirmant que Chris Brown avait fait preuve d'agressivité après l'accident, alors même qu'il est toujours en liberté conditionnelle pour l'agression de Rihanna, son ancienne compagne.

Son avocat, Mark Geragos, a assuré qu'aucune somme d'argent n'avait été échangée entre son client et sa victime, et que cette dernière avait seulement reçu 800 dollars de son assurance.

Il risque 4 ans de prison

À lire aussi
Photo du spectacle Folies Gruss cirque
Folies Gruss : un spectacle et un savoir-faire générationnels

Il s'est félicité de la décision de la juge, déplorant que Chris Brown soit "poursuivi pour qui il est et non pour ce qu'il a fait".
Le chanteur n'en a cependant pas fini avec la justice. L'incident a entraîné une révocation de sa liberté conditionnelle et une audience est prévue vendredi pour décider de son sort.

Si le juge estime que Chris Brown a violé sa liberté conditionnelle, il risque jusqu'à quatre ans de prison.
Après l'agression de Rihanna, dont la photo du visage tuméfié avait choqué l'Amérique, Chris Brown avait été condamné à 5 ans de liberté surveillée et 180 jours de travaux d'intérêt général.

Le bureau de procureur s'interroge également sur la réalisation effective de ces travaux d'intérêt général, après avoir relevé "d'importantes invraisemblances" dans les rapports. Geragos a démenti ces allégations.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Info International Justice
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants