1 min de lecture Charlie Hebdo

"Charlie Hebdo" : que va devenir l'argent récolté ?

REPLAY - Les tensions sont vives entre la rédaction et la direction de "Charlie Hebdo". Le dessinateur, Luz, a annoncé son départ dans "Libération".

Calvi-245x300 RTL Matin Yves Calvi iTunes RSS
>
"Charlie Hebdo" : que va devenir l'argent récolté ? Crédit Image : MARTIN BUREAU / AFP | Crédit Média : Georges Brenier | Durée : | Date : La page de l'émission
Georges Brenier et La rédaction numérique de RTL

Le dessinateur Luz quitte Charlie Hebdo. "Je ne serai plus Charlie Hebdo mais je serai toujours Charlie", confie-t-il dans Libération. Il avoue que c'est désormais trop difficile pour lui de travailler sur l'actualité. Il ne "quitte pas le navire", c'est une décision "de courage" salue ce matin Patrick Pelloux.

Ce n'est pourtant pas un esprit de fraternité qui anime en ce moment les coulisses de l'hebdomadaire, embarrassé par les tensions et les millions. Les tensions vives entre la rédaction et la directionl'une des salariées a été convoquée pour "faute grave". Les millions d'euros recueillis après les attentats sont des "millions empoisonnés", comme l'expliquait Luz.

12 millions d'euros pour faire vivre l'hebdomadaire

L'équipe de Charlie est désormais à la tête d'une petite fortune de près de 17 millions d'euros au total, récoltés depuis les attaques terroristes de janvier dernier. Cette somme colossale a été répartie de deux façons : d'un côté, l'argent des ventes de Charlie et de l'explosion des abonnements depuis la tuerie des frères Kouachi. Environ 12 millions sont destinés à faire vivre l'hebdomadaire, à payer les salaires, à financer aussi ses futurs bureaux ultra-sécurisés.

De l'autre côté, il reste un peu plus de 4 millions d'euros qui proviennent de dons envoyés par des milliers de soutiens du journal à travers le monde. Les dirigeants de Charlie s'interdisent de toucher à cet argent. C'est en effet leur promesse. La somme doit être versée aux familles des 17 victimes des attentats. Pour stopper tout malentendu, l'argent est désormais à la Caisse des dépôts et consignations. Un conseil de Sages, désigné par le ministère de la Justice lui-même, sera chargé de vérifier que l'argent est bien distribué, pour éviter une polémique qui pourrait être fatale à Charlie Hebdo.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Charlie Hebdo Attentats en France Presse
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants