2 min de lecture Télévision

"Capitaine Marleau", un OVNI télévisuel qui charme

INVITÉ RTL - Corinne Masiero, l'interprète du "Capitaine Marleau", revient avec franc-parler sur le succès phénoménal de la série de France 3.

Philippe Robuchon Les Dessous de l'Ecran Philippe Robuchon iTunes RSS
>
"Capitaine Marleau", un OVNI télévisuel qui charme Crédit Image : Gilles SCARELLA / FTV 2015 | Crédit Média : Philippe Robuchon | Durée : | Date : La page de l'émission
Philippe Robuchon
Philippe Robuchon Journaliste RTL

6,3 millions de téléspectateurs : c'est l'audience incroyable qu'a réalisé mardi 28 mars sur France 3 le sixième volet de Capitaine Marleau. Non seulement la série française a relégué à la deuxième place le match de foot France-Espagne mais elle a offert à France 3 sa meilleure audience en prime-time depuis 7 ans. Ce personnage est une femme gendarme, qui ne ressemble à rien de ce que l'on connaît, incarnée par une formidable comédienne, Corinne Masiero

De quoi s'inspire-t-elle pour camper ce personnage atypique ? D'une amie à elle, qui utilisait une technique bien à elle durant ses études de médecine : ayant du mal à s'intégrer dans son nouvel environnement, elle se faisait passer pour une idiote afin que personne ne se méfie : "Dans le personnage de Marleau, c'est pareil, confie la comédienne à RTL. Du coup les méchants ne se méfient pas, ils se livrent." 

Elle se félicite également que son personnage ne soit pas "glamour" : "Pourquoi une gonzesse devrait être glamour ?" s'agace-t-elle. "C’est encore une fois un truc qu'on colle, comme ça. Une espèce de truc d'ambiance machiste (…) et qui se redonne aussi dans le paysage cinématographique et télé. (…) Marleau, c'est pas ça." 
Corinne Masiero avoue avoir été surprise de l'impact de Capitaine Marleau, notamment lorsque les audiences de la série ont battu celles du football : "J'ai compris, vu la tronche des gens dans la rue, qui tapaient au carreau parce qu'on déjeunait dans un endroit qui donnait sur la rue, je me suis dit là, il s'est passé quelque chose. " 

L'actu des médias

France 2 a confirmé cette semaine le redressement de ses comptes en 2016. Pour la deuxième année consécutive l'entreprise enregistre un léger bénéfice net, 2,4 millions d'euros.? 

À lire aussi
Franck Dubosc dans "Toute ressemblance" Cinéma
"Toute ressemblance" : pour le film, Franck Dubosc n'a pas été "obligé de faire le guignol"

- Léger mieux pour Canal +. Selon Le Figaro, le groupe Canal s'approcherait des 100.000 nouveaux recrutements en France au premier trimestre de cette année. Chose encourageante : la  majorité des nouveaux abonnés s'engagent pour 24 mois.

- La finale de l'Eurovision le 13 mai prochains sera retransmise non seulement sur France 2 mais en même temps dans 41 cinémas partout en France. Prix du billet : 8 euros. 

- C'est le 2 avril que Pierre Ménès signe son grand retour au Canal Football Club. Pierre Ménès s'était éloigné des plateaux depuis 7 mois après une greffe du foie et des reins qui lui ont sauvé la vie.  

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Télévision Séries France 3
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants