3 min de lecture Editos

"Capitaine Marleau" : "Cette Columbo avec sa chapka" passionne le public

ÉDITO - Isabelle Morini-Bosc revient sur les succès d'audiences de fictions et auxquelles les médias n'accordent pas assez d'importance.

Corinne Masiero dans le rôle du Capitaine Marleau
Corinne Masiero dans le rôle du Capitaine Marleau Crédit : Gilles SCARELLA / FTV 2015
Isabelle Morini-Bosc
Isabelle Morini-Bosc Journaliste RTL

Vous connaissez le principe du verre à moitié rempli. Les optimistes se réjouissent de constater qu'il est à moitié plein, quand les pessimistes se désolent de le voir à moitié vide. Qu'en déduire ? Qu'il y a plein de pessimistes dans les médias puisque, jour après jour, nous préférons montrer les dévissages d'audience spectaculaires plutôt que les ascensions réussies. Avec ses pics ! 

Alors c'est vrai, les trains qui arrivent à l'heure et les histoires d'amour sans drame, c'est à peu près aussi excitant qu'un soda sans bulles ou un hot-dog sans moutarde. Soit. Mais faites excuse, il y a par ailleurs des succès si inattendus qu'ils en deviennent de véritables phénomènes, à souligner comme tel. Intéressants à disséquer pour et par des gens intéressés. 

Prenons l'exemple du samedi 30 septembre. Qu'y avait-il ce soir-là sur les chaînes historiques ? La finale de The Voice Kids sur TF1, Les Années bonheur de Patrick Sébastien sur France 2, et le téléfilm Meurtres en Auvergne sur France 3. La logique et les études donnaient en tête The Voice Kids, de très peu devant le polar du service public, lui-même mieux placé que Patrick Sébastien, en troisième position. 

À lire aussi
Christophe Willem, juré aux côtés d'Isabelle Boulay et Amir dans "Destination Eurovision" sur France 2 Télévision
Isabelle Morini-Bosc : "Les variétés sont de moins en moins variées"

Le succès de certaines fictions

Mais allez savoir, on a, précisément, vite su. Car, quel programme l'emporta en fait ? Le polar de France 3, nettement devant le télé-crochet musical de TF1 qui eut donc, le samedi, de belles prestations vocales, mais le lendemain dimanche une direction brusquement sans voix. 

Comment une fiction ringarde (sic) pouvait-elle faire le plein de téléspectateurs, 5 millions contre 4.4 millions ? Les médias avaient leur réponse, fournie toute prête comme un meuble Ikea retiré de son carton : il n'y avait rien en face. "Les Années bonheur ne remplissent plus, The Voice Kids a toujours été moins regardé que The Voice, et Cauchemar en cuisine a surpris sur M6". Si ce n'est pas la politique du verre à moitié vide ou à moitié plein, ça, alors qu'est-ce que c'est ? 

Quand on rassemble 5 millions de curieux, il ne peut pas y avoir que des spectateurs grabataires.

Isabelle Morini-Bosc
Partager la citation

Car le résultat, s'il était remarquable donc à remarquer, était en fait aussi partiellement prévisible. Cela fait en effet des mois que la fiction régionale de France 3 remporte un succès national ! Grâce à de bonnes intrigues bien jouées se déroulant en province. Ce téléfilm est même aujourd'hui à la télé ce que Poulidor est au vélo : il arrive souvent deuxième, mais, parfois même, premier, comme ce fameux 30 septembre. "On le répète", ont rabâché les observateurs, c'est parce que The Voice Kids a sombré voire coulé !

D'autant que cette finale n'avait, au contraire, quasiment pas perdu de fidèles, idem pour Patrick Sébastien avec sa der-des-der. Le téléfilm n'était pas un choix par dépit et par défaut. L'argument le moins chic mais le plus vrai était peut-être que, effectivement, les Meurtres à sont des histoires pour seniors, pour des grands adultes fidèles au poste de télévision le samedi. Je peux confirmer, j'en suis, mais quand on rassemble 5 millions de curieux, il ne peut pas y avoir que des téléspectateurs grabataires regardant la télé entre deux courses de déambulateurs. 

L'effet "Capitaine Marleau"

Encore n'était-ce rien à côté de la déflagration survenue le mardi suivant. Depuis plusieurs jours je rappelais que Capitaine Marleau était en embuscade, et qu'il fallait évoquer notre anti-héroïne se gendarmant régulièrement devant plus de 6 millions de fans sur la chaîne. Se gendarmer est d'ailleurs le terme, Marleau étant capitaine de gendarmerie. 

Elle a finalement été suivie le 3 octobre par près de sept millions de fans pressés d'entendre cette Calamity Jane proférer des énormités. Comme ce moment où elle déclare au suspect, un camé qui tente de cacher sa tablette numérique : "C'est quoi, ton code, Da Vinci ? Et si tu continues à fumer ces saloperies, tu auras des problèmes d'érection. Tu ne pourras plus tirer que des caravanes". C'est clair, le public adore cette Columbo femelle avec sa chapka aux oreilles de Goofy. 

Cela n'empêche pas, là aussi, les médias d'expliquer son succès Médiamétrique par la faiblesse de la concurrence. La concurrence ? C'était d'abord Conviction, un polar judiciaire plus intéressant qu'il n'y parait, Les Pouvoirs extraordinaires du corps humain, où on découvrait que la trompe d'un éléphant de 130 kilos possède 150.000 muscles. Conclusion: Les téléphages n'ont pas choisi Marleau parce qu'ils détestaient le reste, ils ont délaissé le reste parce qu'ils avaient choisi Marleau. Ne confondons pas ! Ce phénomène ne mérite-t-il d'ailleurs pas qu'on fête cela avec un petit verre ? À moitié plein, forcément !  

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Editos Isabelle Morini-Bosc Télévision
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790385745
"Capitaine Marleau" : "Cette Columbo avec sa chapka" passionne le public
"Capitaine Marleau" : "Cette Columbo avec sa chapka" passionne le public
ÉDITO - Isabelle Morini-Bosc revient sur les succès d'audiences de fictions et auxquelles les médias n'accordent pas assez d'importance.
https://www.rtl.fr/culture/medias-people/capitaine-marleau-la-columbo-avec-sa-chapka-plait-au-public-de-france-3-7790385745
2017-10-05 18:49:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/pHaADjOYcHdVFY0xB2lxvg/330v220-2/online/image/2017/0322/7787771678_corinne-masiero-dans-le-role-du-capitaine-marleau.jpg