2 min de lecture Instagram

Britney Spears : des hackers russes auraient utilisé son compte Instagram

CLICS À LA UNE - Le groupe de hackers russes, Turla, auraient communiqué en cachant des URL dans des messages codés.

micro générique Clics à la une La rédaction de RTL
>
Britney Spears : des hackers russes auraient utilisé son compte Instagram Crédit Image : Mike Windle / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP | Crédit Média : Marie-Pierre Haddad | Date :
La page de l'émission
Marie-Pierre Haddad
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

Des hackers russes auraient utilisé le compte Instagram officiel de Britney Spears pour pirater incognito. Des chercheurs qui travaillent pour l'entreprise d'antivirus Eset ont découvert qu'un groupe de hackers russes qui s'appelle Turla, "exploitaient les commentaires laissés sur le compte Instagram de Britney Spears". Le site Mashable explique que ça leur permettait de "dissimuler l'adresse du serveur de contrôle d'un virus". "En clair, un utilisateur poste un commentaire, a priori anodin, qui contient en réalité un message caché. C’est ce commentaire déguisé qui donne accès à la précieuse URL", explique le site. 


"Le groupe de malfaiteurs n'en est pas à sa première attaque : en 2014, il avait infecté les ordinateurs d’ambassades et de gouvernements européens -principalement de pays de l’ancien bloc soviétique- à des fins d’espionnage", ajoute Mashable.

À découvrir aussi dans "Clics à la Une"

Donald Trump a pris l'habitude de bloquer certains utilisateurs de Twitter et ça ne plaît pas aux internautes. L'ONG Knight First Amendment Institute a envoyé une lettre ouverte au président des États-Unis pour lui demander d'arrêter de bloquer des twittos. L'organisation non-gouvernementale explique que c'est une violation du premier amendement de la Constitution américaine. Le compte Twitter du chef de l'État est considéré comme un "forum de débat public" et donc il n'a pas le droit d'en exclure des citoyens. 


Cité par Le Monde, le directeur de l'ONG Jameel Jaffer a expliqué que : "Même si les auteurs de la Constitution n’avaient certainement pas envisagé que le président ait un compte Twitter, ils avaient conscience du fait que le président ne doit pas pouvoir interdire des opinions dans un discours public simplement parce qu’il est en désaccord. Après avoir ouvert cet espace de débat à tous, le président ne peut pas en exclure des personnes simplement parce qu’il n’aime pas ce qu’elles disent". L'ONG a notamment pris l'exemple de deux internautes. Le premier a été bloqué après un message qui dénonçait le retrait des États-Unis de l'Accord de Paris. Et un autre internaute reprenait une photo du Pape François et de Donald Trump et disait que le pape avait l'air dépité, comme les Américains.

À lire aussi
Thérèse Dion, dans un portrait posté par sa fille Céline Dion people
Céline Dion poste un touchant message en honneur de sa mère et remercie ses fans


Un nouveau défi émerge sur les réseaux sociaux : "The floor is lava" (Le sol est de la lave ndlr). Un couple sur Instagram a décidé de retrouver son âme d'enfant. Dès que l'un des deux dits, "le sol est de la lave", l'autre doit trouver un endroit en hauteur où il peut s'abriter, en moins de cinq secondes. À chaque fois, ils se filment. Salle de sport, fast-food, supermarché, boutique de jouet, de bricolage… Tout est leur terrain de jeu. Et ça donne des vidéos très drôles. Tout le monde a repris le jeu et vous allez trouver de plus en plus de vidéos sur les réseaux sociaux.

When ever I hang out with @jahannahjames we play "The Floor is lava" ¿¿

Une publication partagée par Kevin Freshwater (@kevinfreshwater) le

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Instagram Britney Spears
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants