1. Accueil
  2. Culture
  3. Médias et people
  4. Brigitte Bardot revient à la télévision dans "Un jour, une histoire"
1 min de lecture

Brigitte Bardot revient à la télévision dans "Un jour, une histoire"

REPLAY - Le documentaire de "France 2" sera suivi d'une rencontre avec Laurent Delahousse enregistrée à Saint-Tropez, 7 ans après la dernière interview vérité de la star à la télévision.

Brigitte Bardot le 27 septembre 2007 à Paris
Brigitte Bardot le 27 septembre 2007 à Paris
Crédit : ERIC FEFERBERG / AFP
Brigitte Bardot revient à la télévision dans "Un jour, une histoire"
04:13
Isabelle Morini-Bosc

L'événement télévisé du jour, c'est l'épisode d'Un jour, une histoire consacré à Brigitte Bardot ce mardi soir. Sur France 2, Laurent Delahousse consacre son émission à l'actrice qui célèbre aujourd'hui son 80e anniversaire. 

Il y a 7 ans, Brigitte Bardot avait déjà été le sujet d'une des émission du journaliste. Et elle avait été très agacée d'y voir des gens qui se disaient ses amis et qui ne l'étaient plus depuis longtemps. Cette fois, elle a dit oui, à condition que les témoins soient validés par elle.

Des images d'archives familiales

Elle a aussi donné des images d'archives familiales de cette époque à Louveciennes où la beauté de la famille c'était sa mère, froide envers elle, le vilain petit canard. Jusqu'à ce qu'une amie de sa mère la remarque et que, à 15 ans, elle tourne sa première publicité, pour un fuseau de ski.

Très vite, le monde entier l'aime mais elle n'aime pas le monde. Elle fait une tentative de suicide et reçoit une lame de rasoir "pour que vous ne ratiez pas la prochaine fois". Et puis c'est le mariage improbable avec le jet-setter Goldman Sachs. On dit qu'il l'a épousée suite à un pari, elle se console avec Gainsbourg, une folle passion et une chanson-culte qu'elle ne chantera pas.

À écouter aussi

Elle est reçue par le général de Gaulle à l'Elysée, devient la nouvelle Marianne, rapporte plus de devises que la régie Renault, puis renonce au cinéma pour un nouveau combat : les animaux. On la critique aussi pour ses prises de position politique. Elle qui ne voulait pas de caméra a fini par tout accepter, y compris de jouer les prolongations.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/