3 min de lecture Musique

Bertrand Cantat renonce aux festivals d'été pour "mettre fin à toutes les polémiques"

L'ancien chanteur du groupe Noir Désir, actuellement en tournée pour la promotion de son dernier album, annule ses concerts prévus dans les festivals cet été.

Bertrand Cantat annule les concerts prévus dans les grands festivals de l'été
Bertrand Cantat annule les concerts prévus dans les grands festivals de l'été Crédit : Alain ROBERT/APERCU/SIPA
101950880063477939242
Sylvain Zimmermann
et AFP

Bertrand Cantat veut mettre un terme à la polémique. L'ancien chanteur du groupe Noir Désir, actuellement en tournée dans toute la France pour la promotion de son dernier album, Amor Fati, renonce à ses concerts prévus dans les grands festivals de l'été. "Pour mettre fin à toutes les polémiques et faire cesser les pressions sur les organisateurs, j'ai décidé de retirer notre projet de tous les festivals d'été", a déclaré le musicien à l'AFP.

Dans un communiqué publié lundi 12 mars sur Facebook, le chanteur "renouvelle [sa] compassion la plus sincère, profonde et totale à la famille et aux proches de Marie" Trintignant. Mais Bertrand Cantat assure avoir "payé la dette à laquelle la justice [l'a] condamné" : "J'ai purgé ma peine. Je n'ai pas bénéficié de privilèges".

Et de conclure sa missive par le souhait de pouvoir se réinsérer dans la société, au même titre que n'importe quel citoyen. Un droit qui passe pas la possibilité pour lui de monter sur scène et de permettre au public "de se rendre à [ses] concerts et d'écouter [sa] musique". Le directeur d'un des festivals concernés, Garorock à Marmande, Ludovic Larbodie, s'est dit "triste par rapport à ce qu'il a fait pour les rock français", lundi dans Le Républicain du Lot-et-Garonne.

À lire aussi
Les 5 finalistes pour l'album RTL de l'année 2018 musique
Album RTL de l'année 2018 : découvrez les 5 finalistes

Le rockeur réagit aux nombreuses demandes d'annulation de ses spectacles, notamment de la part d'associations, très choquées par son retour sur scène (près de quarante dates sont programmées dans l'Hexagone) 15 ans après la mort sous ses coups de Marie Trintignant. Ses déclarations sont intervenues quelques heures avant la diffusion d'une interview dans l'émission Stupéfiant sur France 2 de la mère de Marie Traintignant, Nadine, dans lequel elle exprime son indignation de voir Cantat se produire sur scène.

"Comment se fait-il, qu'un homme, alors qu'on sait qu'il a tué... Ça n'est pas un mystère. Comment ose-t-il ? Je trouve honteux, indécent, dégueulasse, qu'il aille sur scène", a-t-elle déclaré. Selon la réalisatrice, le retour de Cantat est impossible "parce qu'il a tué ! Tout simplement". "S'il veut se réaliser en tant qu'artiste, il peut écrire pour des chanteurs qui eux n'ont pas tué. Il va se faire applaudir après avoir tué ? Est-ce que ça a déjà existé ? Moi j'ai cherché. Je suis remontée jusqu'au Moyen-Age. J'ai cherché si un tueur était venu sur une scène pour se faire applaudir. Ça n'a pas existé".

L'ex-leader de Noir Désir maintient en revanche toutes les dates de sa propre tournée entamée le 1er mars à La Rochelle, dont celle de ce lundi à Montpellier. Il doit donner ses dernières représentations à Paris les 29 et 30 mai.

De festivals en polémiques

En Normandie, une pétition demandant que le musicien ne se produise pas au festival Les papillons de nuit avait réuni plus de 70.000 signatures. Dans un entretien qui devait être diffusé lundi soir dans l'émission Stupéfiant, la mère de Marie Trintignant, Nadine Trintignant, exprime son indignation de voir Cantat pouvoir se produire sur scène : "Comment se fait-il, qu'un homme où on sait qu'il a tué... Ça n'est pas un mystère. Comment ose-t-il ? Je trouve honteux, indécent, dégueulasse, qu'il aille sur scène".  

De son côté, François Nyssen, la ministre de la Culture avait tenu à réagir : "Je peux comprendre l'émotion. Il a payé, la justice a tranché. Il a aussi le droit de continuer à vivre. Je comprends que ce soit une forte émotion pour les femmes compte tenu de ce qu'il s'est passé", avait-elle déclaré.

Depuis une deux déprogrammations, des Escales à Saint-Nazaire puis de l'Archèche Aluna Festival, le débat faisait rage sur le droit ou non qu'à Bertrand Cantat de monter sur scène. Et Marlène Schiappa, secrétaire d'État chargée de l'égalité entre les hommes et les femmes de déclarer : "Je crois que Bertrand Cantat, comme tous les gens qui sont sortis de prison, a le droit de travailler. Ce qui est problématique, c'est d'en faire une sorte de héros, de le plaindre, de dire qu'il est tourmenté (...) Il faut avant tout se souvenir de Marie Trintignant". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Musique Bertrand Cantat
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792590069
Bertrand Cantat renonce aux festivals d'été pour "mettre fin à toutes les polémiques"
Bertrand Cantat renonce aux festivals d'été pour "mettre fin à toutes les polémiques"
L'ancien chanteur du groupe Noir Désir, actuellement en tournée pour la promotion de son dernier album, annule ses concerts prévus dans les festivals cet été.
https://www.rtl.fr/culture/medias-people/bertrand-cantat-renonce-aux-festivals-d-ete-pour-mettre-fin-a-toutes-les-polemiques-7792590069
2018-03-12 18:32:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/wyCBG5Ju_mESTOyY-5f-Vg/330v220-2/online/image/2018/0312/7792590073_bertrand-cantat-annule-les-concerts-prevus-dans-les-grands-festivals-de-l-ete.jpg