1. Accueil
  2. Culture
  3. Médias et people
  4. Bac 2017 : une enseignante optimiste publie les "anti-perles"
1 min de lecture

Bac 2017 : une enseignante optimiste publie les "anti-perles"

Lassée de voir passer chaque année les plus grossières erreurs des lycéens, une enseignante d'Alfortville a décidé de mettre en avant les "éclairs de génie" des candidats.

Une élève en pleine épreuve du baccalauréat, le 17 juin 2015
Une élève en pleine épreuve du baccalauréat, le 17 juin 2015
Crédit : FREDERICK FLORIN / AFP
Clics à la une du 05 juillet 2017
03:08
Julien Absalon & Christophe Guirard

"Vous avez corrigé le bac ? Participez vous aussi aux "anti-perles" !". Tel est le message d'introduction publié par une professeure de lettres d'un lycée d'Alfortville (Val-de-Marne) sur la plateforme internet Padlet, où elle a créé une page destinée à recevoir les plus belles réussites des candidats au baccalauréat, comme le raconte FranceInfo. C'est en réaction aux traditionnelles "perles du bac", ces erreurs ou approximations grossières rassemblées chaque années dans des recueils supposés montrer la faiblesse de nombreux lycéens, que l'enseignante à voulu montrer le verre à moitié plein.

Ouverte à tous, la page a déjà recueilli près d'une trentaine de témoignages, certains vantant les exploits des candidats, d'autres se contentant de remercier l'initiatrice du projet. On y trouve par exemple un extrait touchant d'un devoir d'invention du bac français : "Des trois soldats, un seul eut le courage de regarder vers la caméra. Il me bouleversa. Au-delà d'un homme, je vis la souffrance. Au-delà de ses yeux, je vis l'horreur. Pas seulement la sienne, mais aussi la mienne. Je voyais en ses yeux l'origine de toute souffrance".

"Merci, c'est tellement poétique", écrit une personne, tandis qu'une autre salue une "très belle initiative. Je ne suis pas enseignante mais je partage votre ras-le-bol de ne souligner que les faiblesses des élèves. Il est temps de les valoriser et de rapporter ces moments de grâce". Le mot de la fin est pour un candidat du bac professionnel qui, pour conclure sa dissertation sur "la parole en spectacle" a trouvé la formule suivante : "La puissance des mots doit être prise au sérieux, car des mots bien pensés peuvent panser bien des maux".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/