2 min de lecture Apple music

Apple Music répond aux critiques de Taylor Swift en payant mieux les artistes

La firme à la pomme a choisi de rémunérer les ayants droit durant les trois mois d'essai gratuit de son service de streaming, en réponse aux critiques de Taylor Swift et des labels indépendants.

Taylor Swift avait écrit dimanche un billet sur son blog pour critiquer Apple, avant d'obtenir gain de cause
Taylor Swift avait écrit dimanche un billet sur son blog pour critiquer Apple, avant d'obtenir gain de cause Crédit : Dimitrios Kambouris / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Martin Cadoret
Martin Cadoret

Taylor Swift a finalement fait plier Apple. La multinationale, accusée de mal rémunérer les artistes, a finalement accepté de payer les ayants droit durant les trois mois de test du service offerts aux utilisateurs. Le vice-présent des services et logiciels internet, Eddy Cue, s'est chargé d'annoncer la nouvelle via son compte Twitter. Il a immédiatement été repris par le compte d'Apple Music. "Nous vous entendons, Taylor Swift et les artistes indépendants", a également écrit le vétéran de la marque.

Ce revirement vient ponctuer une bataille médiatique démarrée dimanche par Taylor SwiftSur son Tumblr, elle avait posté un billet à l'adresse d'Apple, où elle expliquait trouver le fait de ne pas payer les ayants droit pendant trois mois "choquant, décevant et infidèle à cette entreprise progressive et généreuse". La chanteuse n'était pas la seule à froncer des sourcils. Les labels indépendants hésitaient également à signer un contrat avec Apple, comme le rapportait le magazine américain Rolling Stone.

Des soupçons de pressions

La firme est également surveillée par la justice américaine et européenne après des soupçons de pressions sur les labels. Ces derniers auraient été incités par Apple à se désengager du service de streaming concurrent, Spotify. Le chanteur du Brian Jonestow Massacre, Anton Newcombe, a confirmé sur Twitter les pratiques de la marque : "Donc Apple a un nouveau deal à me proposer : ils m'ont dit qu'ils voulaient mettre ma musique en streaming gratuitement pendant 3 mois. J'ai dit 'et si je dis non ?', ils m'ont répondu : 'nous enlèverons votre musique d'iTunes'".

Apple Music doit être disponible le 30 juin aux États-Unis. En France, la date de lancement n'est pas encore connue, le site officiel indiquant seulement "bientôt". Pour bénéficier du service, il faudra débourser 10 euros par mois, 15 pour le partager en famille (jusqu'à six utilisateurs).

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Apple music Apple Streaming
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants