3 min de lecture Angelina Jolie

Angelina Jolie plus forte que le cancer

VIDÉO - Pour la deuxième fois dans sa vie, l'actrice de 39 ans subit une ablation pour prévenir un risque de cancer. En 2013, elle racontait sa mastectomie. Cette fois, elle évoque son opération des ovaires.

Angelina Jolie lors de l'avant-première du film "Unbroken" à Londres, le 25 novembre 2014
Angelina Jolie lors de l'avant-première du film "Unbroken" à Londres, le 25 novembre 2014 Crédit : JUSTIN TALLIS / AFP
Mathilde Cesbron
Mathilde Cesbron
Journaliste RTL

Dans un récit émouvant, publié par le New York Times, Angelina Jolie témoigne de sa nouvelle bataille contre le cancer. L'actrice a annoncé mardi 24 mars avoir subi une ablation préventive des ovaires et des trompes de Fallope par crainte d'un cancer.

Une opération mûrement réfléchie, comme elle l'indique dans le quotidien new-yorkais. "Je préparais cela depuis longtemps. C'est une opération moins complexe que la mastectomie mais les effets sont plus sévères. La femme entre de force dans un état de ménopause. Je me suis préparée physiquement et émotionnellement, discutant des options avec les docteurs". L'actrice, âgée de 39 ans, mère de 6 enfants, ne pourra plus concevoir. 

Ce nouveau combat survient deux ans tout juste après sa double mastectomie pour prévenir un risque élevé de cancer du sein. En 2013, dans une même tribune publiée par le New York Times intitulée "mon choix médical", elle faisait part de sa décision avec sagesse. "Quand j'ai su quelle était ma situation, j'ai décidé de prendre les devants", avait-elle déclaré. "Cela ne diminue en rien ma féminité", avait ajouté l'actrice. "Je me sens plus forte parce que j'ai fait un choix fort." 

En parler ne rend plus les choses taboues

Angelina Jolie
Partager la citation

À travers chacune de ses interventions, l'actrice espère lever un tabou et faciliter ce genre de décision pour les femmes. "Si je peux de quelque manière que ce soit contribuer à en aider d'autres, j'espère que nous pourrons continuer cette discussion, pas seulement sur le cancer ovarien ou sur celui du sein mais sur tous les problèmes de santé que rencontrent les femmes", s'était confiée Angelina Jolie au micro de RTL, après avoir écouté un témoignage poignant d'une Française qui avait suivi son exemple en choisissant l'ablation des seins. "En parler ne rend plus les choses taboues. Je crois que nous devrions être fières de parler de cela."

>
Angelina Jolie : "Nous devrions être fières de parler de mastectomie" Crédit Média : Stéphane Boudsocq / Fanny Bonjean / RTL.fr | Durée : | Date :
À lire aussi
Angelina Jolie et Brad Pitt en 2014 People
Brad Pitt aurait mis "la pression" à Angelina Jolie pour qu'ils se marient

Dans sa tribune du 24 mars, l'épouse de Brad Pitt a réaffirmé être porteuse du gêne défectueux BRCA1 qui accroît le risque d'un cancer des ovaires et du sein. Avant son ablation, elle avait 87% de risques de développer un cancer du sein et 50% d'être atteinte d'un cancer de l'ovaire. Ce gêne est bien souvent héréditaire. Ce fut le cas pour Angelina Jolie. 

Sa mère, l'actrice Marcheline Bertrand, est décédée d'un cancer ovarien en 2007 à l'âge de 56 ans. Sa grand-mère maternelle est morte à 45 ans du même mal que sa fille. Sa tante maternelle, Debbie Martin, qui avait le  gène BRCA1, a été diagnostiquée avec le cancer du sein en 2004 et est décédée à l'âge de 61 ans en 2013. 60.000 femmes possèdent cette mutation en France et c'est en leur nom que parle Angelina Jolie dans sa nouvelle tribune. 
"Je n'ai pas fait cela simplement parce que je suis porteuse du gène BRCA1, mais parce que je veux alerter les autres femmes. Être porteuse du gène BRCA ne veut pas dire qu'il faut se précipiter vers la chirurgie [...] La chose la plus importante est de s'informer sur les options et de faire le choix qui nous convient le mieux". Dans le cas de l'active, l'ablation des trompes, comme avant la mastectomie, s'imposait à cause de ses antécédents familiaux.

J'ai la chance d'avoir un partenaire très aimant qui a été solidaire avec ma démarche

Angelina Jolie
Partager la citation

Dans son combat contre le cancer, Angelina Jolie peut compter sur le soutien de ses enfants et surtout de son mari. Lorsque l'actrice a annoncé son opération des ovaires à Brad Pitt, ce dernier - qui était alors en France - est monté dans le premier avion pour la rejoindre. Déjà en 2013, lors de sa mastectomie, elle le remerciait de tout son cœur. "J'ai la chance d'avoir un partenaire très aimant qui a été solidaire avec ma démarche. Il était à chaque instant avec moi à la Lotus Breast Center Rose, où j'ai été soignée. Nous avons même réussi à en rire par moments", avait-elle déclaré. 

Impressionné par le courage de sa femme, l'acteur s'était exprimé dans une déclaration publiée par The Evening Standard en mai 2013. "Ayant été le témoin privilégié de cette décision, je trouve le choix d'Angie, tout comme celui de beaucoup d'autres femmes dans son cas, absolument héroïque. Ce que je désire le plus au monde est qu'elle vive une longue vie en bonne santé avec moi et nos enfants." 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Angelina Jolie Cancer Cancer du sein
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants