1. Accueil
  2. Culture
  3. Médias et people
  4. Affaire Vincent Lambert : la diffusion d'une vidéo du tétraplégique divise les médias
1 min de lecture

Affaire Vincent Lambert : la diffusion d'une vidéo du tétraplégique divise les médias

REPLAY - Les médias ainsi que les Français débattent sur les enjeux de la diffusion d'une vidéo du tétraplégique de 38 ans, Vincent Lambert, le 10 juin dernier.

Philippe Robuchon
Philippe Robuchon
Crédit : Elodie Grégoire
Affaire Vincent Lambert : la diffusion d'une vidéo du tétraplégique divise les médias
16:07
Philippe Robuchon

Un militant, membre d'un comité de soutien à Vincent Lambert, a diffusé sur Internet ce mercredi dernier une vidéo du tétraplégique de 38 ans dans son lit d'hôpital, à Reims. En la mettant en ligne, il a souhaité prouver que le patient n'était pas dans un état végétatif irréversible, contrairement à ce que la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) avait tranché. Ce dernier a effectivement validé la décision du Conseil d'État en faveur de l'arrêt des soins octroyés à Vincent Lambert. Les proches de celui-ci ont été consternés par les images, notamment sa femme. De plus, les médias ainsi que les Français ont entamé un débat sur la diffusion de ladite vidéo et de son caractère informatif.

Au vu de ces circonstances, était-il concevable de ne pas montrer ni parler de cette vidéo ?

Personnellement, le journaliste du Figaro Enguerand Renault se dit contre la diffusion de la vidéo de Vincent Lambert car le débat sur le sujet relève notamment du débat privé et non du public. Il estime que c'est un problème à régler au niveau de la famille. Ainsi, la transmission de ces images n'est en aucun cas de l'information. 

La vidéo de Vincent Lambert est uniquement du voyeurisme.

Enguerand Renault, journaliste du Figaro

Le rédacteur en chef de Metronews Christophe Joly pense quant à lui que ne pas parler de la vidéo est impossible. La rédaction a effectivement décrypté et expliqué les enjeux de l'affaire. Toutefois, le journal a décidé de ne pas diffuser les images de la séquence de deux minutes. De plus, il estime que les médias ont été instrumentalisés par la famille.

Metronews n'a pas vocation à diffuser ce genre de vidéo.

Christophe Joly, rédacteur en chef de Metronews
RTL vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/