1 min de lecture Stéphane Bern

A La Bonne Heure avec Boris Cyrulnik

Boris Cyrulnik publie "La nuit, j'écrirai des soleils" (Odile Jacob), un essai sur le pouvoir des mots. L'écrivain est l'invité de Stéphane Bern le 30 avril 2019.

Stéphane Bern À la Bonne Heure ! Stéphane Bern iTunes RSS
>
Sandrine Sarroche dans ALBH! Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Germain Sastre
Germain Sastre
Rédacteur émission

Boris Cyrulnik est neuropsychiatre. Le médecin originaire de Bordeaux est également l'auteur de nombreux ouvrages à succès : Un merveilleux malheur (1999), Les vilains Petits Canards (2001), Sauve-toi, la vie t'appelle (2012) ou encore Psychothérapie de Dieu (2017).

Aujourd'hui, l'écrivain revient avec La nuit, j’écrirai des soleils, édité chez Odile Jacob. Cet essai est un livre bouleversant, de témoignage et d’émotion, où Boris Cyrulnik convoque les déchirures d’écrivains célèbres, les conjugue au regard de sa propre vie et met en lumière les bienfaits de l’imaginaire, la puissance du rêve et les pouvoirs de guérison de l’écriture.

"la nuit, j'écrirai des soleils" de Boris Cyrulnik (Odile Jacob)
"la nuit, j'écrirai des soleils" de Boris Cyrulnik (Odile Jacob)

"Je sais maintenant, grâce aux récits intimes de mon for intérieur, et aux histoires des enfances fracassées, qu’il est toujours possible d’écrire des soleils. Combien, parmi les écrivains, d’enfants orphelins, d’enfants négligés, rejetés, qui, tous, ont combattu la perte avec des mots écrits ? Pour eux, le simple fait d’écrire changea le goût du monde. Le manque invite à la créativité. La perte invite à l’art, l’orphelinage invite au roman. Une vie sans actions, sans rencontres et sans chagrins ne serait qu’une existence sans plaisirs et sans rêves, un gouffre de glace. Crier son désespoir n’est pas une écriture, il faut chercher les mots qui donnent forme à la détresse pour mieux la voir, hors de soi. Il faut mettre en scène l’expression de son malheur. L’écriture comble le gouffre de la perte, mais il ne suffit pas d’écrire pour retrouver le bonheur. En écrivant, en raturant, en gribouillant des flèches dans tous les sens, l’écrivain raccommode son moi déchiré. Les mots écrits métamorphosent la souffrance." - Boris Cyrulnik 

Stéphane Bern et ses chroniqueurs

À lire aussi
Rencontre et départ des fiancés, Vittore Carpaccio (fin XVIe),  Gallerie dell'Accademia de Venise peinture
Vittore Carpaccio, le peintre de la Renaissance devenu plat de viande

Aujourd'hui, Stéphane Bern retrouve son équipe de chroniqueurs : Stéphane RoseEric Dussart et Patrice Carmouze.

L'équipe de l'émission vous recommande
Lire la suite
Stéphane Bern
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797489261
A La Bonne Heure avec Boris Cyrulnik
A La Bonne Heure avec Boris Cyrulnik
Boris Cyrulnik publie "La nuit, j'écrirai des soleils" (Odile Jacob), un essai sur le pouvoir des mots. L'écrivain est l'invité de Stéphane Bern le 30 avril 2019.
https://www.rtl.fr/culture/medias-people/a-la-bonne-heure-avec-boris-cyrulnik-7797489261
2019-04-30 12:30:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/YuBKfb2EVEIoUXaShuWesA/330v220-2/online/image/2019/0426/7797509938_stephane-et-ses-invites.JPG