1 min de lecture Cinéma

Le comédien et metteur en scène Georges Wilson est mort

Le comédien et metteur en scène Georges Wilson, disciple de Jean Vilar et père de l'acteur Lambert Wilson, est décédé mercredi à l'âge de 88 ans. Né le 16 octobre 1921 à Champigny-sur-Marne (Val-de-Marne), Georges Wilson a dirigé pendant dix ans le Théâtre national populaire (TNP) de Paris (1963-1972).

Monique Younès
Monique Younès et La rédaction de RTL

Engagé par Jean Vilar, auquel il était resté profondément fidèle, il avait auparavant interprété les grands rôles de la plupart des pièces montées par le TNP ("L'Ecole des femmes", "Mary Tudor", "Antigone", "Turcaret", "Le Cid"), campant notamment un inoubliable "Ubu". Georges Wilson a également été directeur artistique du théâtre de l'Oeuvre de 1978 à 1995, reprenant "En attendant Godot" avec Rufus et Michel Bouquet.

Il a également interprété de nombreux rôles au cinéma (Le "Dialogue des carmélites"," Une aussi longue absence", ou le capitaine Haddock de "Tintin et la toison d'or") et à la télévision (Dolmen, série de TF1).

Le ministre de la Culture et de la communication Frédéric Mitterrand a exprimé mercredi sa "profonde émotion" à l'annonce du décès de Georges Wilson, saluant un "maître" qui restera à ses yeux comme "l'emblème même d'une certaine idée de l'art de la scène".
"Grâce à son talent pour révéler dans toute leur complexité les rôles et les caractères, son visage, sa silhouette et sa voix sont devenus familiers à chacun d'entre nous", a souligné Frédéric Mitterrand dans un communiqué. "Il restera dans toutes les mémoires, non seulement comme l'un des plus grands comédiens et metteurs en scène français du XXe siècle, mais comme l'emblème même d'une certaine idée de l'art de la scène, profondément humaniste, fidèle au meilleur de la tradition française et toujours ouvert sur les surprises venues d'ailleurs". Pour le ministre de la Culture, Georges Wilson "sut être à la fois un classique et un visionnaire".

Lire la suite
Cinéma Culture-loisirs Théâtre
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants