2 min de lecture Antoine de Caunes

De Caunes au Grand Journal : "Qu'il se lâche !", réclame un internaute après la première

REVUE DE WEB - Ça y est, Antoine de Caunes a fait sa rentrée sur le plateau du Grand Journal sur Canal+. Résultat : une émission renovée, mais qui n'a pas (encore) ressuscité l'esprit Canal.

Antoine de Caunes, présentateur du "Grand Journal" de "Canal+".
Antoine de Caunes, présentateur du "Grand Journal" de "Canal+". Crédit : Canal+
micro générique
La rédaction numérique de RTL

Lundi 26 Août, 19h10, c'était l'un des lancements les plus attendus de cette rentrée. Un Grand Journal nouvelle version avec aux commandes l'ancien trublion de Canal+ : Antoine de Caunes. L'ancien humoriste de Nulle Part Ailleurs avait déclaré qu'il voulait un rendez-vous d'actualité avec de l'humour, de l'impertinence, mais aussi de la bienveillance. Alors, a t-il convaincu ?

Un plateau à taille humaine

Les attentes étaient fortes, la pression médiatique à son comble. On attendait beaucoup d'Antoine de Caunes pour dépoussiérer l'émission. Ce dernier aura en tout cas réussi à faire le buzz : le hashtag #LGJ a fédéré plus de 13.500 tweets. Bien loin derrière Secret Story (plus de 41.000 tweets), mais suffisant pour s'assurer une deuxième place dans les hashtags les plus utilisés de la soirée.

Les internautes louent une formule avec un "plateau à taille humaine" où les gens ont "le temps de parler" ou encore l'interlude "Pendant ce temps", qualifié de mélange de Bref et de Very Bad Blagues. Mais ce sont surtout les fans inconditionnels, ravis de retrouver leur idole, qui prennent le dessus. D'autant plus que malgré la dizaine d'années qui les séparent de la dernière apparition de De Caunes sur Canal+, son physique serait toujours au top.

Difficile de faire du neuf avec du vieux

En plus de quelques critiques à l'égard des "compilations de mauvais jeux de mots" d'Antoine de Caunes, c'est surtout la formule de l'émission qui a été attaquée. Certains sont même déçus par une émission qu'il jugent trop ressemblante à la version Michel Denisot.

À lire aussi
Le comédien José Garcia, lors des obsèques du journaliste Philippe Gidas, le 5 novembre 2018 à Paris Antoine de Caunes
VIDÉO - Pourquoi José Garcia était-il habillé en blanc aux obsèques de Philippe Gildas ?

Au final, selon Ozap, le bilan est en demi-teinte. Trop de temps de parole alloué au seul invité politique, Manuel Valls, répondant aux questions redondantes de quatre interviewers, absence de présence féminine (jusqu'à l'apparition remarquée de Doria Tillier), tellement peu de promo "qu'on a bien failli se demander ce que faisait Benoît Poelvoorde sur le plateau"... Finalement, une première sympathique à regarder mais à laquelle il manquait pour beaucoup de téléspectateurs ce fameux esprit Canal.

Ils ont en effet été nombreux à demander le retour d'un Antoine de Caunes délirant comme on a pu le connaître à ses débuts. "Demain, une seule chose à faire : que De Caunes se lâche!" réclame un internaute.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Antoine de Caunes Grand journal Benoit poelvoorde
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants