1 min de lecture Cinéma

Sortie Cinéma "The Cove, la baie de la honte" le 30 septembre

Après s'être fait connaître dans les années 60 par la série Flipper, l'ex-dresseur de dauphins Ric O'Barry est aujourd'hui un défenseur acharné des cétacés. Avec l'équipe de l'Oceanic Preservation Society, association créée par le réalisateur du film, Louie Psihoyos, O'Barry entreprend de révéler au monde entier la vérité sur ce qu'il se passe à Taiji, au Japon, une petite ville qui cache un bien grand secret. Malgré l'hostilité de la police locale et des pêcheurs, O'Barry et ses complices réunissent une équipe de choc : cadreurs et preneurs de sons sous-marins, océanographes et plongeurs en apnée se lancent dans une opération secrète, destinée à rapporter des images interdites de la petite baie isolée...

"Seul le dauphin possède naturellement ce que recherche les plus grands philosophes : l'amitié désintéressée. Bien qu'il n'ait en aucun cas besoin de l'aide de l'homme, il se comporte en ami fidèle et vient en aide à l'espèce humaine." Plutarque

La baie (The Cove) dont il est question dans le film, se trouve dans une petite ville du Japon, Taiji. Tous les ans, pendant six mois, des hommes se livrent à une pêche sanglante aux dauphins. Les plus beaux specimens sont récupérés et revendus aux delphinariums pour la somme de 150 000 $. Les autres, quant à eux, sont tués, dépecés, et leur chair revendu aux restaurants. Ainsi, chaque année au Japon, environ 23 000 dauphins sont massacrés.
Lorsqu'un dauphin est sélectionné pour un parc d'attraction, un aquarium ou un numéro de nage avec des dauphins, il est séparé de sa cellule familiale, hissé dans des camions et des avions et transporté dans une piscine, où il aura du mal à survivre.
Plus de la moitié des dauphins en captivité meurent avant deux ans. Ils doivent s'adapter rapidement à un nouvel environnement où ils ne peuvent plus parcourir leurs 60 km quotidiens, communiquer avec leurs semblables et utiliser leur sonar.
The Cove est un film militant qui vise à faire cesser le massacre et la capture des dauphins dans les mers du Pacifique.

The Cove a remporté le Prix du Public au Festival de Sundance en 2009. Il a également remporté le Prix du Public au Hot Docs Canadian International Documentary Festival, au Newport Beach Film Festival et au Seattle Internationnal Film Festival.

Louie Psihoyos, réalisateur de The Cove, est considéré comme l'un des plus grands photographes du monde. A peine sorti de l'université, il est embauché par le magazine National Geographic, où il travaille pendant 18 ans. Sa capacité à mêler sensibilité et humour à des reportages scientifiques complexes se retrouve dans ses tournages. Passionné de plongée et de photographie sous-marine, il se sent l'obligation de témoigner de la raréfaction de la ressource la plus vitale de la planète : l'eau.
Avec Jim Clark, il a créé l'Oceanic Preservation Society (OPS) en 2005. Association à but non lucratif, l'OPS a pour mission de sensibiliser le grand public et les médias à la beauté des océans, mais aussi à leur destruction, dans le but de susciter un changement de comportement chez l'homme.
The Cove, son premier film, a touché de nombreux spectateurs grâce à une approche pleine d'acuité sur un sujet très sombre. Le film a remporté le prix du public aux festivals de Sundance, Newport Beach et aux Hot Docs de Toronto.

Ric O'Barry, l'un des protagonistes du documentaire, a été dresseur sur la célèbre série Flipper le dauphin dans les années 60. Lui-même a capturé les cinq dauphins qui ont interprété Flipper et s'est chargé de leur apprentissage. Un de ses dauphins, Kathy, s'est un jour suicidé en cessant volontairement de respirer (pour les dauphins, la respiration n'est pas un acte automatique comme chez l'homme) . Ric O'Barry, alors présent, en fut fortement affecté. Il a, depuis, changé de point de vue sur les cétacés et lutte depuis pour la protection et la libération de dauphins, condamnant les delphinariums et les massacres au Japon.

"Avec The Cove, on passe la barrière de l’inaccessible, si le Grand Bleu était une fable, The Cove est un cauchemar…" Luc Besson, distributeur du film en France.

Date de sortie au ciné : le 30 septembre
Réalisateur : Louie Psihoyos
Casting : Richard O'Barry, Louie Psihoyos, Simon Hutchins
Site officiel : http://www.thecove-lefilm.com/

Testez vos connaissances et gagnez des places pour aller voir le film

Lire la suite
Cinéma
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
5928650603
Sortie Cinéma "The Cove, la baie de la honte" le 30 septembre
Sortie Cinéma "The Cove, la baie de la honte" le 30 septembre
Après s'être fait connaître dans les années 60 par la série Flipper, l'ex-dresseur de dauphins Ric O'Barry est aujourd'hui un défenseur acharné des cétacés. Avec l'équipe de l'Oceanic Preservation Society, association créée par le réalisateur du film, Louie Psihoyos, O'Barry entreprend de révéler au monde entier la vérité sur ce qu'il se passe à Taiji, au Japon, une petite ville qui cache un bien grand secret. Malgré l'hostilité de la police locale et des pêcheurs, O'Barry et ses complices réunissent une équipe de choc : cadreurs et preneurs de sons sous-marins, océanographes et plongeurs en apnée se lancent dans une opération secrète, destinée à rapporter des images interdites de la petite baie isolée...
https://www.rtl.fr/culture/cine-series/sortie-cinema-the-cove-la-baie-de-la-honte-le-30-septembre-5928650603
2009-09-30 07:15:00