1 min de lecture Cinéma

"Marvin ou la Belle Éducation" : Finnegan Oldfield face à "un sujet lourd à porter"

INVITÉ RTL - Le comédien de 26 ans incarne Marvin dans le film d'Anne Fontaine, en salles depuis ce mercredi 22 novembre.

L'Entretien du jour
Dans "Marvin ou la Belle Éducation", Finnegan Oldfield face à "un sujet lourd à porter"
Crédit Média : Bernard Poirette Crédit Image : TIZIANA FABI / AFP

Il figure parmi les 36 espoirs du cinéma français, selon l'Académie des César. Le comédien Finnegan Oldfield, 26 ans, est à l'affiche de Marvin ou la belle éducation, réalisé par Anne Fontaine et en salles depuis ce mercredi 22 novembre. Il y incarne le premier rôle, celui de Marvin, un jeune homosexuel âgé d'une vingtaine d'années, issu du prolétariat dans les Vosges. "Le personnage est assez différent de ce que je suis dans la vraie vie mais bon, c'est le principe d'être acteur. Assez vite je me suis dit 'il faut absolument que j'aie ce (rôle)'", confie Finnegan Oldfield, invité de RTL ce vendredi 24 novembre. 

"J'ai vite réalisé que c'était une bonne occasion de se camoufler, de faire un vrai rôle de composition. Parce que, souvent, dans le cinéma français, on vous prend un peu pour ce que vous êtes. Là, j'ai assez vite senti qu'il allait falloir que je m'éloigne de moi-même, que je change ma démarche, ma façon de parler", explique le comédien. 

Le film est inspiré du livre d'Édouard Louis, En finir avec Eddy Bellegueule. Marvin, homosexuel, évolue à la campagne, dans un milieu où l'homosexualité n'est pas admise. Isolé à l'école et au sein-même de sa propre famille, il va essayer de s'émanciper grâce à une professeure qui l'emmène à un cours de théâtre. "C'était pas juste l'histoire d'un homosexuel. C'était aussi l'histoire d'un jeune garçon qui tourne le dos à sa famille. C'était un sujet assez lourd à porter, je voulais qu'à aucun moment ce ne soit caricatural ou offensant", raconte Finnegan Oldfield. Pari tenu.

La rédaction vous recommande
Contenus sponsorisés